XV de France – Novès et son staff virés pour faute grave ?

Alors que le journal l’équipe n’avait pas été convié par Bernard Laporte lors de sa conférence de presse mercredi, le magazine sportif annonce aujourd’hui que la FFR a attaqué l’ancien staff du XV de France pour faute grave.

Alors que le XV de France sort d’une tournée de novembre catastrophique, Guy Novès, Yannick Bru et Jeff Dubois ont appris que Bernard Laporte avait lancé une procédure de licenciement pour faute grave. Les mauvais résultats des bleus ne peuvent, à priori, pas être un motif de faute grave. Hier nous vous informions que la licenciement du staff des bleus allait coûter 2.5 millions d’euros à la fédération. (Voir ici) Si Bernard Laporte réussi à obtenir gain de cause et obtient le licenciement pour faute grave, il ne sera alors plus dans l’obligation de verser les indemnités.

Le président de la FFR s’est exprimé au sujet de Guy Novès : «Je n’ai rien contre Guy (Novès), je l’ai eu hier (mardi) au téléphone. Il a un palmarès éloquent. Il y a certaines situations où ça ne va pas. Ce n’est pas le premier. Ça ne veut pas dire qu’il est devenu mauvais sélectionneur du jour au lendemain, mais ça ne passait plus…» Bernard Laporte a ensuite expliqué pourquoi le sélectionneur du XV de France avait été averti aussi tard de son limogeage :  «Il y a des avocats à la fédération. Je fais ce qu’on me dit.»

Mais alors, quel est le motif pour faute grave ?

Les mauvais résultats du XV de France ne peuvent être un motif de licenciement pour faute grave. Si la plupart d’entre nous espérions que cet épisode prenne enfin fin et que l’on puisse tourner cette page catastrophique, il se pourrait que l’affaire Laporte-Novès dure encore quelques semaines. Jacques Brunel va arriver au XV de France dans un climat plus que tendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *