XV de France : « J’ai pris ma sélection et la prime qui va avec, Je ne veux plus y aller ! »

Le XV de France sort d’une tournée complètement ratée et certains joueurs sortent du silence…

Le bilan de Guy Novès à la tête du XV de France est catastrophique, en atteste cette dernière tournée d’automne, conclue par un nul presque miraculeux face au Japon. Plusieurs joueurs se sont exprimés sans dévoiler leur identité pour le journal l’équipe. Un premier international a déclaré :  « J’ai pris ma sélection et la prime qui va avec, mais, franchement, si je n’y retourne pas, tant pis ! ». Puis un autre international français a expliqué : « Je ne veux plus y aller ! ».

Alors qu’à une certaine époque les joueurs se battaient pour être appelés en équipe de France, la donne a bien changé aujourd’hui. Un international français, non-sélectionné pour la tournée de Novembre aurait même demandé à son staff d’être déclaré blessé pour ne pas être appelé. Le système de management de Guy Novès ne fait plus du tout l’unanimité et plusieurs sources proches de l’équipe de France se sont exprimés : « Le problème, c’est qu’il entraîne comme il y a vingt ansLe discours qui veut qu’on assassine les mecs en permanence c’est terminé »

6 thoughts on “XV de France : « J’ai pris ma sélection et la prime qui va avec, Je ne veux plus y aller ! »

  • 28 novembre 2017 at 17 h 40 min
    Permalink

    Je reconnais que certains ont tellement été mauvais pendant cette tournée qu’ils ont raison de ne plus vouloir y retourner, quand à s’en prendre aux staffs ça fait 15 ans que ça dure, mais ce sont eux qui sont sur le terrain, qui tombent des ballons où font de mauvais choix, manquent les plaquages, se traînent lamentablement pour défendre , incapable d’accélérer le jeu, etc…Mais c’est plus facile de dire que 3 gars sont mauvais plutôt que 20 voir plus qui sont passé en sélection et qui n’ont pas le niveau international. Notre rugby prend une mauvaise tournure, un jour nous aurons nous aussi la gréve dans le car.

    Reply
  • 28 novembre 2017 at 18 h 14 min
    Permalink

    Tout à fait d’accord avec toi Christian grégori. Et je rajouterais en disant que certains doivent jouer les enfants gâtés. Qu’ils se remettent en question individuellement et collectivement avant de vouloir descendre le staff. S’ils n’acceptent plus de se faire bouger car ils ne bougent pas sur le terrain, qu’ils laissent la place.

    Reply
  • 29 novembre 2017 at 7 h 10 min
    Permalink

    Une bande de trou du cul ,Il y en a des milliers qui voudrait être à leur place, Génération de petit con

    Reply
  • 29 novembre 2017 at 9 h 33 min
    Permalink

    Notre pauvre rugby devient comme le foot….
    Les joueurs deviennent des stars sur-payés, ils passent à la TV, à la radio, leur agents leur répètent à longueur de journée qu’ils sont les plus beaux, les plus forts, ils génèrent beaucoup d’argent, ont tout ce qu’ils veulent …. ils s’embourgeoisent et deviennent des trompettes !!!
    A quand la non descente du bus ?

    Reply
  • 29 novembre 2017 at 11 h 40 min
    Permalink

    Le professionnalisme tu le Rugby français comme il a tué le foot.
    Une équipe nationale doit ne comporté que des joueurs nationaux et pas des importés,même si les.
    Il faut rester à notre niveau et ne pas peter plus haut que sont cul. résultat doit en souffrir.
    Où est passé le French Flair?
    Honte à la fédération qui a refusé le statut de professionnel aux filles du XV de France qui nous ont régalé en pratiquant un très beau Rugby.

    Reply
  • 30 novembre 2017 at 15 h 09 min
    Permalink

    Le système de management de Guy Noves a fait ces preuves n’en déplaise à certaines personnes. Comme dans le monde du travail la nouvelle génération pense que ce qui ce faisait avant n’est pas bon et qu’il faut tout changer.Il faut continuer à dire certaines vérités aux joueurs surtout quand on voit leur prestation sur le terrain. Si cela ne plait pas à certains joueurs qu’il reste chez eux.On en trouvera d’autres qui seront fiers de porter le maillot de l’équipe de France. Mais ce qui ce dit dans le vestiaire doit rester au vestiaire. Je ne mettrait pas tous les joueurs dans le même sac mais c’est vrai que certains ce comportent comme des enfants gâtes.Le problème est identique dans le rugby amateur.Le reflet de la société certainement.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *