Quand une ancienne gloire du Racing craque et démonte Bernard Laporte

Bernard Laporte a décidé de se séparer de Guy Novès suite à de nombreux résultats catastrophiques et à une dernière tournée de novembre complètement ratée.

Si la décision du président de la FFR semble cohérente, c’est la forme qui pose de nombreux soucis. En effet, Guy Novès n’a reçu aucun coup de fil jusqu’à ce mercredi pour être informé de son éviction. Il l’a donc appris par la presse comme nous tous. Ancienne gloire du Racing au poste de deuxième ligne, Théodore de Saint Remy a décidé de s’exprimer au sujet de cette éviction. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’y est pas allé par quatre chemins. Mais comment ne pas être d’accord avec lui, tant les valeurs du rugby semblent bafouées par le président de la FFR.

2 thoughts on “Quand une ancienne gloire du Racing craque et démonte Bernard Laporte

  • 29 décembre 2017 at 2 h 26 min
    Permalink

    Moi je dis bien parlé monsieur avec respect

    Reply
  • 29 décembre 2017 at 9 h 38 min
    Permalink

    ça fait mal, très mal,Monsieur LAPORTE vous avez peut-être des responsabilités, mais pour une fois il faut vous en servir intelligemment. le rugby « TOUS ENSEMBLES » Mais CHEZ CES GENS LA ONT NE SAIT PAS. ON CONNAIT QUE LE POGNON ET LES MAGOUILLES QUI VONT AVEC. Rappelez-vous MINISTRE.
    Pendant que dans les écoles de rugby, tout vas de briques et de broques, vous n’êtes même pas capable de vous occupez de la Haute autorité. Monsieur Dominici est venue comme DIRIGEANT à Gennevilliers (92) 1 heure 1 fois, nous ne l’avons jamais revu. Il n’a même pas été présenté, vous faîtes vraiment parti du monde du silence. MONSIEUR NOVES VUE VOS CAPACITES ET VOTRE STAFF VOUS AVEZ MIEUX A FAIRE QUE DE RESTER AVEC CES RAPACES. COMME JE PLAINS LES JOUEURS

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *