Pour remplacer Guy Novès, Bernard Laporte pense à ces 5 entraîneurs

Le XV de France va mal depuis plusieurs années et il semblerait que cet échec ne soit pas dû seulement à la responsabilités des sélectionneurs.

Lièvremont, Saint-André et maintenant Guy Novès, les sélectionneurs s’enchaînent pour le XV de France et le résultat est toujours le même, ils font l’objet d’énormément de critiques. Le Midi Olympique s’est propulsé en 2023 et a souligné les candidats potentiels pour prendre la place à Guy Novès.

Dans un premier temps il faut se rappeler des mots de Bernard Laporte, le président de la FFR : « Le prochain sera sélectionneur sera quelqu’un qui aura remporté des titres récemment. Je serai alors complètement responsable du choix et donc des résultats qui en découleront. »

Fabien Galthié faisait figure de favori depuis plusieurs mois mais la méforme du Rugby Club Toulonnais fait de lui un outsider aujourd’hui. Bernard Laporte apprécie énormément Franck Azéma pour sa constance avec l’ASM Clermont Auvergne. Alors qu’il réalise un formidable début de saison avec le LOU, Pierre Mignoni fait lui aussi partie des potentiels successeurs de Guy Novès. A noter que l’ancien demi de mêlée entretient d’excellentes relations avec Bernard Laporte.

Aussi, les noms de Patrice Collazo et de Ugo Mola circulent…

 

4 thoughts on “Pour remplacer Guy Novès, Bernard Laporte pense à ces 5 entraîneurs

  • 23 novembre 2017 at 20 h 04 min
    Permalink

    nan pitié pas Mola, oh nom de Dieu je n’y avais même pas pensé, oh quelle atrocité, le concept même. Je me sens physiquement mal. Il faut que j’arrête l’écran deux minutes.

    Reply
  • 23 novembre 2017 at 20 h 27 min
    Permalink

    Ce sont toujours les sélectionneurs qui paient les pots cassés, comme souvent dans les clubs, mais quand vous avez des joueurs maladroits et qui ne respectent pas les plans et le système de jeu, ou ont une technique individuelle défaillante, la faute à qui ?

    Reply
  • 24 novembre 2017 at 17 h 47 min
    Permalink

    La France est la seule grande nation du rugby à ne pas avoir confié son équipe nationale à un entraîneur étranger. Pourquoi ?
    Regardons les choses en face. Aucun entraîneur de Top 14 n’est en mesure de faire le travail nécessaire pour revenir au meilleur niveau mondial. Alors on continue comme ça ?

    Reply
  • 27 novembre 2017 at 1 h 44 min
    Permalink

    Je fais juste une comparaison entre le rugby des années passées et celui d’aujourd’hui.Les joueurs se battaient pour être en équipe de France et remplissaient leurs devoirs du dimanche dans leurs clubs . Aujourd’hui c’est le contraire ils se battent pour gagner leur place en Top 14 et vont en équipe de France parcequ’ils ne peuvent pas refuser. Si tu dois faire la guerre pour ton pays ou te battre pour défendre ta famille où seras tu le plus motivé ? ( La famille étant le Club) . Voilà pour moi le problème .Ce n’est pas l’entraÎneur qui est en cause ,mais la motivation à jouer pour la France , peut être se blesser et perdre sa place en Top 14 et voir un joker fidjien,où Anglais ou Sud Af te remplacer un mois où deux et peut être toute la saison ( voir plus…) Ma solution : pendant un an tu fais une équipe de France qui joue dans le Top 14 comme un club ( ne participe pas aux phases finales , Elle va en tournée de Mai à juin ) . Ils jouent ensemble ,partagent , apprennent ,vivent comme un Club , et le tournoi d’apres On le gagne et notre jeu redevient le jeu à la Française ( même avec Novés) … On peut rêver

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *