Mourad Boudjellal s’est complètement lâché dans les vestiaires de ses joueurs !

Le président du Rugby Club Toulonnais, Mourad Boudjellal s’est confié en conférence de presse à l’issue de la victoire bonifiée de ses joueurs contre Sale, dimanche après-midi au Stade Mayol.

Ce-dernier avoue avoir été dans les vestiaires de son équipe à la mi-temps de la rencontre pour pousser une grosse gueulante, chose qu’il n’avait jamais fait en onze ans de présidence. Extrait:

« J’ai poussé une gueulante à la mi-temps du match. Je n’ai jamais gueulé dans un vestiaire. Je n’ai jamais parlé à la mi-temps d’un match, dans un vestiaire, en onze ans de présidence. Mais là, on a fait une première mi-temps qui était juste honteuse. Les joueurs en sont conscients. Chaque joueur se demandait s’il allait marquer un ou deux essais, ou bien si on allait prendre le bonus offensif à la dixième, à la quinzième ou à la vingtième minute de jeu. On s’est pris pour d’autres. »

Par ailleurs, Mourad Boudjellal a précisé que l’équipe de Sale était venue à Toulon pour disputer la finale de leur saison. Extrait:

« Et Sale a fait comme toutes les équipes qui jouent le RCT: ils sont venus jouer une finale à Mayol car ils n’ont plus rien à gagner. Gagner à Mayol, c’était leur finale de leur saison. Ils l’on perdue, mais Toulon ne joue pas les mêmes matches que les autres. J’ai vu jouer les Saracens tout à l’heure contre les Scarlets… sincèrement, ce sont leurs cousins qui ont joué à Mayol, ce ne sont pas les mêmes. Ce n’était pas les mêmes qui ont joué à Mayol, c’était une autre équipe. C’est particulier. On a la chance de jouer des finales tous les week-ends. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *