Mourad Boudjellal dézingue le président de Brive

Alors que Brive s’est récemment imposé face à Toulon, il semblerait que Mourad Boudjellal ait encore une pointe de colère envers le club corrézien.

Récemment, Simon Gilham, le président du CAB a pris position concernant la sanction de Mathieu Bastareaud suite à ses propos homophobes lors du match face à Trévise. Le président corrézien a répondu favorablement au message d’Andy Goode sur twitter, demandant une lourde suspension pour Bastareaud. Invité en conférence de presse ce mercredi Mourad Boudjellal n’a pas manqué de revenir sur cet épisode et s’est montré très violent à l’égard de Brive :

« Si je suis cité, c’est parce qu’il y a eu un tweet du président de Brive qui dit que ce n’est pas bien ce que j’ai dit. Mais moi, je m’en fous de ce qu’il pense de moi. Il n’est personne pour pouvoir penser quelque chose de ce que je dis. Je pense qu’en 2017, quand on en est encore à envoyer des ballons trempés aux talonneurs adverses sans les essuyer (en référence au dernier match entre Brive et Toulon joué sous la pluie), c’est juste minable et on ne mérite pas de jouer en Top 14. Je pense que c’est quelque chose de beaucoup plus vulgaire que ce que j’ai pu dire. Ce n’est pas à la hauteur du Top 14. Il y a un siècle c’était bien, en Fédérale 2 ou 3 peut-être, mais pas en Top 14. Mais je ne le mets pas sur Twitter ce que je pense de lui car ce n’est vraiment pas bien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *