Le jeune clermontois Ereala victime d’un KO qui a refroidi tout un stade

Alors que le rugby est réputé pour être de plus en plus rude, le jeune Samuel Ezeala a fait les frais d’une percussion du surpuissant Virimi Vakatawa… L’international français a littéralement éteint le clermontois.

Les chocs sont de plus en plus violents et à chaque KO d’un joueur on pense à ce drame qui pend au nez du rugby. Après avoir réalise une belle percée, Virimi Vakatawa semble avoir trouvé un trou dans le dernier rideau clermontois mais l’international français préfère aller s’empaler sur le jeune Samuel Ezeala. Les images sont impressionnantes surtout que le joueur a été pris en charge entouré de draps blancs pour cacher la scène aux spectateurs. La U Arena a retenu son souffle et un vent de peur a traversé les travées du nouveau stade.

Le manager de l’ASM, Franck Azéma s’est exprimé au sujet de la santé de son jeune joueur : «Heureusement, les nouvelles sont rassurantes. Il est conscient, il bouge. On a eu très peur, tous. Quand tu mets un gamin de 18 ans, tu n’as pas envie de voir sa première sortie comme celle de ce soir. C’est aussi à ça que tu exposes même s’il est solide et costaud. Si cela avait été quelqu’un d’autre, cela aurait été la même chose vu l’impact qu’il y a eu. Bien sûr que c’est important de parler de Sam d’abord, de sa santé, mais on va pas se cacher derrière cela pour dire qu’on a fait un bon match ce soir. On a fait vingt minutes d’entame catastrophiques qui ne sont pas dignes du niveau qu’on doit avoir, avec ou sans jeunes. Collectivement, dans le combat, on a failli sur l’entame de match. Après, la seconde mi-temps, pour moi, est anecdotique.» (l’équipe)

 

PHOTO / CHRISTOPHE SIMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *