« Je ne supportais même plus le bruit de la foule au stade » | Actu Rugby

« Je ne supportais même plus le bruit de la foule au stade »

Au fil des années, le rugby devient un sport de plus en plus violent et certains joueurs en font les frais.

Sujet à des commotions à répétition Dane Coles est considéré comme le meilleur talonneur du monde. Absent des terrains depuis le mois de mars, l’international All Black a rechaussé les crampons le weekend dernier lors de la victoire des Hurricanes face aux Brumbies.

Mais Dane Coles revient de très loin :

 « J’ai ressenti quelque chose d’incroyable en étant de retour sur le terrain avec mes potes. J’ai vraiment vécu quatre mois difficiles et le fait de refaire quelque chose que j’aime, de remettre le maillot des Hurricanes, m’a fait le plus grand bien   Ce maillot représente beaucoup de choses à mes yeux. J’ai songé à la possibilité de ne plus jamais le porter […] J’ai pensé à la retraite. Je l’ai très sérieusement envisagé même. Les commotions m’avaient tellement fragilisé… Je ne supportais même plus le bruit de la foule au stade. Je mettais deux jours à m’en remettre. Je ne pouvais même plus aller aux matchs et supporter les mecs de l’équipe, ni même faire mes exercices. J’étais perdu, et constamment de mauvaise humeur. J’ai sérieusement discuté de la possibilité d’arrêter ma carrière avec ma fiancé. Ce fut très dur. J’aime tellement jouer au rugby… Je n’arrivais plus à exercer mon métier. J’ai pris mon mal en patience, et je suis revenu, petit à petit. Au-delà des neurologues, j’ai aussi consulté un psychologue du sport qui m’a aidé à structurer ma pensée et ma vie afin de revoir les choses d’une façon positive. Cela a pris du temps, mais cela a fini par payer » conclut-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *