Elle accuse un futur Toulonnais de violences conjugales puis avoue son mensonge lors du procès !

Comme évoqué cette semaine, le polyvalent trois-quarts Semi Radradra a été relaxé dans l’affaire de violence conjugale dans laquelle il était empêtré.

Le joueur Fidjien avait récemment été mis en examen après que son ex-compagne, Perina Ting ait porté plainte contre lui. Celle-ci l’accusait de l’avoir frappée au visage en novembre 2014 puis poussée contre un mur en février 2015.

Ce vendredi, le Midi Olympique nous informe que, lors du jugement devant la Cour de Sydney, Perina Ting a avoué avoir inventé de toutes pièces cette histoire afin d’en tirer des bénéfices financiers. Lorsque l’avocat de Semi Radradra lui a demandé si elle avait souhaité « chauffer les médias pour obtenir leur aide », Perina Ting a répondu par l’affirmative.

A l’issue de l’audience, Semi Radradra a donc été relaxé et a pu récupérer son passeport. Il pourra rejoindre le Rugby Club Toulonnais sans être embêté par une quelconque affaire juridique.

Pour rappel, le treiziste s’est engagé en faveur du RCT pour une saison avec une année optionnelle supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *