Des places gratuites pour la finale, vous en rêviez ? L’EPCR l’a fait !

L’affiche franco-française de la finale de Champions Cup, ne semble pas enthousiasmer les foules. Pour preuve, au vue du trop peu de supporters attendus le 2 mais prochain à Twickenham, l’EPCR a décidé de mettre en circulation pendant quelques heures, des billets… gratuits !

Oui, vous avez bien lu. C’est une opération sans précédant qui s’est donc déroulée cette semaine, générant beaucoup de commentaires dans le monde du rugby. Nous allons décrypter cette histoire, à ma façon…

Cette finale est un flop
Depuis le finale Toulouse-Perpignan de 2003, ce trop peu d’enclin, généré vis-à-vis d’une finale de Coupe d’Europe est historique. Vous me direz, qu’elle idée de programmer de telles affiches, qui ont le goût de mauvaises rencontres de barrage en Top 14.
Le fait est qu’un peu partout en Europe, les amateurs de rugby ont montré leur plus vif désintérêt, à l’encontre de cet événement.
Mais le plus surprenant est que cela nous vienne aussi des supporters des deux protagonistes de cette finale ! En effet, à peine 5000 clermontois feront le déplacement, contre… un peu plus de la moitié pour les supporters toulonnais !
Cela peut s’expliquer part le coût onéreux que provoque un tel déplacement. Mais ce sont des raisons différentes qui vont venir s’ajouter, que l’on va trouver dans chaque camp.
Sur la Rade, c’est la lassitude qui commence à se faire ressentir. Cela va maintenant faire trois ans, que Mourad et sa bande vont re-re-re conquérir les sommets de l’Europe. Ça en devient ennuyeux, au point que certains préféreront payer pour voir la retransmission du match sur les écrans de Mayol. On n’est jamais mieux que chez soi…
Au pied des volcans, dans le Puy-de-Dôme, c’est la prudence qui a fait que peu de supporters feront le déplacement. En effet, l’ASM ayant mis quatre années pour remporter le championnat de France, il devrait falloir à peu près le double de temps pour remporter la Champions Cup. On se donne rendez-vous en 2022 du coup !

Le boycott des anglais
Cette année encore, c’est un club français qui viendra rafler le trophée européen. Mais le symbole dans cette histoire, est que cela se passera sur les terres de nos amis d’outre-Manche, dans leur antre bouillante qu’est Twickenham ! Quel culot ! Non seulement on les prive d’une éventuelle occasion de soulever la coupe, mais de surcroît, on va venir les narguer jusque chez eux !
La rancune est telle dans les rangs anglais, que ces derniers ont préféré saborder une potentielle source de revenu pour le pays, que de venir voir ces Froggies poser leurs grosses mains palmées sur cette belle coupe d’Europe.
L’EPCR, a donc trouvé un compromis. Avec la gratuité des places pour la finale, nos meilleurs ennemis (ou nos pires amis, question de point de vue), pourront venir, non pas pour voir un match de rugby (il faut rester réaliste quand même), mais pour le plaisir de pouvoir venir siffler « ces salauds qui les ont empêché de gagner le VI Nations ». C’est pas beau ça ?

Chez les supporters français, la pilule a du mal à passer
Globalement, ce sont des supporters qui avaient déjà payé leur place, qui nous sont apparus en colère cette semaine. Certains se sentaient légèrement lésés. En plus de devoir payer, pour assister à un duel de buteurs, donc à une purge rugbystique (comme si le Top 14 ne suffisait pas…), le comble est que certaines personnes pourront faire de même, mais gratuitement ! Vous comprendrez donc leur amertume…

Et les Sud-Afs dans tout ça ?
On aurait pu penser que les Sud-Africains se sentiraient concernés par cette finale, du fait que la moitié de leur équipe nationale est en passe de conquérir le continent européen. Mais non, du tout. Du plus haut des sommet des Monts Lebombo, l’indifférence est descendue peu à peu, et plane maintenant sur la population. Puis le fait est aussi, que Twickenham pour un week-end, ça fait peut être un peu loin…
Allez, à la semaine prochaine !

P.M.

Crédit photo : @ToulonRugbyPhoto

El Catala

Ses articles ont l’accent Catalan, le temp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *