Clermont verrouille l’une de ses jeunes pépites

Le troisième ligne fidjien, Peceli Yato qui dispute actuellement sa première année professionnelle avec le groupe clermontois vient de prolonger son engagement avec les « jaune et bleu » jusqu’en juin 2020.

Encore sous contrat avec le club clermontois jusqu’en juin 2018, Peceli Yato (23 ans, 5 sélections avec la sélection fidjienne) vient de repousser l’échéance de celui-ci de 2 saisons supplémentaires. Il portera ainsi les couleurs de l’ASM Clermont Auvergne jusqu’en juin 2020. « C’est une très bonne nouvelle », se réjouit le directeur sportif de l’ASM Clermont Auvergne, Franck Azéma. « Peceli a des capacités physiques hors norme et même s’il est encore une jeune joueur, il est capable d’avoir le « X Factor » que nous recherchons. L’impact qu’il peut avoir sur nos systèmes offensifs par ses capacités naturelles à franchir où la férocité qu’il amène en défense va prendre, j’en suis persuadé, de plus en plus d’importance dans les années à venir. Il a encore beaucoup d’expérience à acquérir pour canaliser cette puissance et la rendre encore plus efficace. Sa marge de progression se situe à ce niveau-là. C’est un garçon qui a une influence positive sur la communauté fidjienne du club et pourra dans les années à venir en devenir un leader. Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur lui lors des 3 prochaines saisons. »

Un plaisir partagé par le troisième ligne clermontois, Peceli Yato qui mesure le chemin parcouru depuis son arrivée à Clermont en 2013 « Je suis arrivée ici avec le rêve de réussir dans ce grand club. Cela commence à devenir une réalité puisque je porterai ce maillot jusqu’en 2020. Je sais que j’ai encore beaucoup d’expérience à acquérir et aussi besoin de progresser mentalement pour devenir plus performant mais j’ai déjà beaucoup appris, sur et en dehors du terrain, et je suis très fier de pouvoir le faire encore lors des prochaines saisons. Je n’ai qu’une ambition, tout donner pour aider le club à conquérir des titres. Nous avons tout ici pour le faire : le staff, les infrastructures, le public aussi. Clermont est devenu ma deuxième famille et je suis très heureux d’en faire partie pour les 3 prochaines saisons. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *