Cette star des All-Blacks est interdite de jouer en amateur, en France !

L’ancien troisième ligne du Rugby Club Toulonnais et désormais membre du staff du Racing 92, Chris Masoe n’en a pas totalement terminé avec le rugby.

En effet, le Midi Olympique de lundi nous informe que le Néo-Zélandais souhaitait intégrer l’équipe de Fédérale 2 d’Antony en région Parisienne.

Ainsi, l’été dernier, les démarches administratives avaient débuté afin que Chris Masoe puisse rejouer au rugby en amateur. Il avait d’ailleurs reçu le feu vert de son président: Jacky Lorenzetti.

Problème: la Commission d’appel de la Fédération Française de Rugby lui refuse de lui délivrer une licence amateur.

La raison est simple. Pour éviter des abus et que les clubs amateurs recrutent des joueurs professionnels au chômage tout en les rémunérant au black, un contrat de travail doit être présenté à la Fédération pour chaque recrue.

Actuellement sous contrat avec le Racing 92 en tant qu’entraîneur de la défense, Chris Masoe aurait très bien pu faire partie de l’effectif du club d’Antony. Mais à aucun moment le contrat du joueur n’a été délivré à la Fédération Française de Rugby.

Celle-ci a donc logiquement refusé de délivrer une licence d’amateur à l’ancien All-Black.

La FFR s’est exprimée. Extrait:

« Mais si on ne nous montre pas son contrat de travail, pas de licence. On ignore pourquoi ce contrat ne nous a pas été présenté. Nous savons bien que Chris travaille et qu’il ne va pas en fédérale 2 récolté une rémunération cachée. Mais la règle est la même pour tout le monde. »

Damien Michel, le président et manager d’Antony est dégoûté. Extrait:

« Nous avons l’impression d’être victimes d’un jeu du chat et de la souris, commente . Tout le monde sait que Chris Masoe travaille. C’est un type énorme, un de ceux que le rugby peut s’enorgueillir d’avoir dans la famille. Il venait chez nous juste pour s’amuser, prendre du plaisir, et continuer à partager sa passion. Quelle présence ! On nous prive d’une grande histoire comme le rugby les aime. C’est déplorable. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *