C’est désormais acquis: il quitte le Rugby Club Toulonnais avec effet immédiat

Ce samedi après-midi contre La Rochelle, le trois-quarts centre du Rugby Club Toulonnais, Maxime Mermoz sera titulaire au centre de l’attaque Varoise aux côtés de Ma’a Nonu à l’occasion de son dernier match sous les couleurs du RCT.

En effet, l’ancien joueur de Perpignan a récemment demandé à être libéré des derniers mois de son contrat avec Toulon afin de gagner du temps de jeu ailleurs, et plus précisément du côté de Leicester, en tant que joker médical de Manu Tuilagi.

Reste que selon les informations du quotidien L’équipe, Maxime Mermoz n’a, à ce jour, toujours pas obtenu sa libération de la part de son président: Mourad Boudjellal. Mais sauf ultime rebondissement, il sera officiellement libéré par le RCT lundi matin.

Pour rappel, Maxime Mermoz était déjà pressenti sur le départ en fin de saison dernière. Bordeaux-Bègles était sur le point de l’engager mais le Varois a finalement décidé de ne pas rejoindre la Gironde. L’équipe Anglaise de Bath avait, dans la foulée, trouvé un accord avec le joueur Toulonnais, mais cette fois-ci, c’est Mourad Boudjellal qui refusait de le libérer étant donné qu’il n’avait pas réussi à faire revenir le jeune Théo Belan qui s’était engagé en faveur de Lyon.

Si en début de saison, Maxime Mermoz a pu enchaîner les rencontres durant l’absence de Ma’a Nonu victime de commotions à répétition, l’international Français a été ensuite placé au frigo durant tout le mois de décembre. Poussé à bout, c’est au début du mois de janvier qu’il demande à être libéré par le RCT pour gagner du temps de jeu ailleurs.

Dans la foulée, il apprend que l’international Anglais Manu Tuilagi s’est gravement blessé à un genou et qu’il va terriblement manquer au club de Leicester. Maxime Mermoz contacte alors rapidement les dirigeants de Leicester pour leur annoncer sa volonté de rejoindre le club Anglais et un accord est rapidement trouvé. Il faut dire que le Toulonnais avait déjà visité les installations de Leicester il y a quelques années.

Entre temps, le Racing 92, également à la recherche d’un joker médical suite à l’indisponibilité de Tuitavake, s’est renseigné sur Maxime Mermoz, mais ce-dernier est déterminé à rejoindre l’Angleterre.

Lundi, Maxime Mermoz sera officiellement libéré par le RCT. Son entourage évoque la situation. Extrait:

« Il ne veut pas passer pour une girouette. Il a envie de vivre une nouvelle aventure jusqu’à la fin de saison. »

Maxime Mermoz devrait rejoindre Leicester en fin de semaine prochaine en compagnie de sa femme et de son fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *