XV de France: Voilà pourquoi Philippe Saint-André a décidé de devancer l’appel

COUPE DU MONDE – L’annonce des 25 joueurs retenus pour affronter l’Angleterre à Twickenham samedi a été anticipée et ce pour plusieurs raisons. Les voici.

  • Pourquoi dévoiler le groupe ce dimanche?

Alors que l’annonce du groupe des 25 « élus » pour Twickenham était programmée mercredi, Philippe Saint-André a pris tout le monde à contre-pied en devançant l’appel: « Les joueurs avaient besoin de savoir. Savoir qui est dans le groupe doit leur permettre de créer de la cohésion entre les gars. Il y a énormément d’envie chez tout le monde, ce sont des compétiteurs, ils ont envie d’aller au combat et ils avaient besoin de rentrer dans leur match dès à présent ».

Les purs sangs trépignaient depuis de trop longues semaines dans les stalles de départ et PSA a décidé de faire retomber un peu la pression en permettant aux uns et aux autres de se projeter sur la suite et la fin de la préparation.

  • On continue à suer à Marcoussis

Le fait d’avoir annoncé le groupe aux joueurs dès samedi permet de fait de scinder le contingent de 36 en deux: 25 joueurs à Londres et 11 à Marcoussis. « Ça nous donne plus de visibilité en termes de travail », assure le responsable de la préparation physique Julien Deloire.

« Dans la semaine, ceux qui joueront à Londres ne travailleront pas de la même façon que ceux qui resteront à Marcoussis. On peut pouvoir réguler les méformes, être à l’affût des alertes pour aller vers un groupe toujours plus homogène en termes de préparation. Mais il faut être vigilant car le gros travail effectué à Tignes n’est pas encore totalement digéré par les organismes ».

  • Les choix de PSA

On s’étonne de ne pas voir apparaître certains cadres dans ce groupe de 25 joueurs mais ces choix ont tout simplement été dictés par la raison: « Un bon nombre de joueurs ont eu une saison très longue, qui s’est achevé tard et à qui nous avons préféré donner un peu plus de temps pour se préparer. Il vont donc rester à Marcoussis pour continuer à bosser ».

Ça concerne par exemple la paire de centre Fofana – Bastareaud sur le pont depuis de très longs mois. Autre cas de figure, les joueurs touchés comme le capitaine Thierry Dusautoir,Pascal Papé, Noa Nakaitaci ou Sébastien Tillous-Borde. Des éléments avec lesquels l’encadrement ne prendra bien évidemment aucun risque. Et puis Philippe Saint-André a bien rappelé que le but de ces matchs de préparation « était de voir un maximum d’éléments pour valider certaines options. Nous sommes désormais dans le détail, nous recherchons la précision ».

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *