XV de France – Rémi Lamérat balance ses vérités

S’il faisait partie de la dernière liste de Guy Novès, Rémi Lamérat n’a pas pris part à la tournée du XV de France.

Une déception très grande, mais le joueur accepte la décision du Staff du XV de France. Rémi Lamérat vient tout juste de rentrer en club, l’occasion pour lui de s’exprimer dans le journal La Montagne. Il évoque notamment une mauvaise préparation physique d’avant saison, forcée par le XV de France.

Comme tous les membres de la liste Elite du XV de France, vous avez bénéficié d’une préparation individualisée cet été. Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?
« C’est assez loin mais je pense qu’on peut commencer à en tirer quelques conclusions aujourd’hui. Mon sentiment c’est que ça n’a pas été du tout adapté à la construction d’une saison d’un joueur professionnel en Top 14 et à l’enchaînement des matches. Je l’ai ressenti. Dans mon cas, je n’ai pas été au mieux physiquement, pas seulement à cause de ça, mais ça ne m’a pas aidé. A côté de ça, j’ai vu des joueurs qui ont réussi à progresser et à se sublimer. Ça restera un débat sans fin mais je pense qu’il faut laisser faire les clubs qui font du bon boulot plutôt que de vouloir s’occuper de tout. »
Vous dites que cette préparation n’a pas été adaptée. Dans quel sens ?
« Je veux dire qu’elle aurait dû nous permettre d’être en forme sur le moyen terme et non sur le court terme. Un joueur de rugby a besoin d’être en forme physiquement et mentalement. Quand on ne se sent pas bien sur le terrain, qu’on enchaîne des performances médiocres, la machine ne se met pas en route et le niveau n’y est pas. Je pense que ça n’a pas été fait au moment opportun. Soit on fait les choses à fond, soit on ne les fait pas. Les faire à moitié et bricoler, je ne pense que ce soit bon pour les joueurs. Après, tout n’est pas dû à la préparation estivale uniquement. »
Certains Bleus se sont dits « cramés » durant la dernière tournée. Vous l’avez ressenti en les regardant à la télévision ?
« Je ne me permettrais pas de juger sur le simple fait de les regarder car il y a plein de choses qui peuvent entrer en ligne de compte. Une chose est sûre, on devait être en forme sur cette période-là par rapport à la tournée de juin où on sait que c’est plus compliqué. Physiquement, les joueurs n’avaient pas l’air au mieux. La cascade de blessés qu’il y a eue en amont et pendant cette tournée a joué pour beaucoup aussi. »
Quel regard portez-vous sur les derniers tests de l’équipe de France ?
« Forcément j’étais frustré. J’ai fait partie de l’aventure sur le début mais je n’étais pas avec eux dans les moments les plus difficiles. On fait tous partie d’un projet pour construire quelque chose de sympa. Voir les mecs sans solution, ça m’a peiné. Après, je préfère garder mon avis sur tout le reste parce que, comme je le disais, c’est un débat sans fin. Je pense quand même qu’un jour ou l’autre, il faudra réformer soit le championnat, soit la mise à disposition des joueurs pour avoir une équipe de France compétitive. »

One thought on “XV de France – Rémi Lamérat balance ses vérités

  • 6 décembre 2017 at 19 h 25 min
    Permalink

    Il balance quoi ? Qu’il y a plein de choses à revoir dans le rugby français, mais ça n’est pas d’aujourd’hui .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *