Vidéo : Clermont – Stade Français : Le résumé

8 ans après, le Stade Français Paris retrouve le Bouclier de Brennus. Hier soir au Stade de France, les « Soldats Roses » sont allés conquérir leur 14ème titre de champion de France en venant à bout de Clermont (12-6).

Certains observateurs s’attendaient à une finale spectaculaire entre deux des équipes les plus joueuses du Top 14. C’est peu de dire qu’ils auront été déçus. Hier, les Parisiens et Clermontois nous ont offert une bonne vieille finale à l’ancienne, tendue, fermée, sans essais. Un « match pourri » selon les termes de Gonzalo Quesada, qui ne s’attardera sans doute pas sur la manière. Car comme le dit le cliché, une finale ça ne se joue pas, ça se gagne. 

Au final, la rencontre ce sera donc jouée sur des détails, comme ces 9 points perdus en route du côté des Jaunards (2 ratés pour Parra, un pour James qui avait la possibilité d’égaliser en fin de match). Si Morné Steyn n’a pas été parfait lui non plus (4/6), l’ouvreur sud-africain n’a pas tremblé pour planter la pénalité de la gagne à la sirène. Son coup de pied de 50 mètres en première mi-temps est également à créditer. 

4èmes au classement de la saison régulière – comme Castres en 2013 – les Parisiens retrouvent donc les sommets après avoir connu des années de disette. Un titre mérité au vu de leur parcours brillant en phase finale. L’ASM, elle, aura connu une saison noire avec deux défaites en finale de Coupe d’Europe et de Top 14. Un malheureux « doublé » déjà accompli par… le Stade Français, en 2005.

 

A lire : Finale du Top 14 : Les notes du Stade Français

A lire : Finale du Top 14 : Les notes de Clermont

Source : Rugbynistere

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *