Vidéo : Byron Kelleher fait enrager les Maoris avec son Haka Challenge

Tout est parti d’une bonne intention, mais elle s’est vite retourné contre son instigateur Byron Kelleher.

L’ancien demi de mêlée des All Blacks et du Stade Toulousain (on jettera un voile pudique sur son passage au Stade Français) a eu l’idée d’un Haka Challenge en collaboration avec l’association 1 Maillot pour la Vie. Le principe, proche de l’ice bucket challenge, propose de se filmer en effectuant un haka et de poster sa prestation sur les réseaux sociaux afin de récolter des fonds. Une intention louable, au départ, qui a fortement déplu aux autorités Maori qui voient d’un mauvais oeil des personne n’ayant rien à voir avec leur culture singer un rituel qui dépasse de loin le cadre du rugby. Le haka est un élément très important de la culture maori et ne doit pas se prendre à la légère. Ainsi, si les All Blacks l’ont rendu célèbre, nombreux sont ceux qui en regrettent une utilisation commerciale, même si seul un All Black d’origine maori peut le lancer avant un match.

Son bar toulousain fait aussi polémique

Kelleher n’en est pas à son premier accroc avec la tradition puisque s’il avait ravi la foule du Capitole en célébrant d’un haka le titre du Stade Toulousain de 2008, certains s’étaient émus de voir le Néo-Zélandais le pratiquer sur un bus, en dehors de tout contexte culturel. Kelleher est d’ailleurs sous le feu des critiques maori pour une autre raison. En effet, le président du parti Maori de Nouvelle-Zélande, Te Ururoa Flavell, n’a pas apprécié la création d’un bar mêlant culture rugby et culture maori par Kelleher à Toulouse. «Faire de l’argent en associant la consommation d’alcool avec le peuple maori est totalement inacceptable et ne montre aucune crédibilité ou légitimité. Les statistiques sociales sur les Moaris et la consommation d’alcool ne sont pas bonnes. Cela n’est pas approprié.» Le Haka Challenge, lui, est décrit comme «une moquerie flagrante de notre culture».

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *