USAP : Un exploit sinon rien

Au lendemain de la défaite de l’USAP sur son terrain face à Albi, un sentiment de gâchi revient sur les lèvres de nombreux supporters catalans.

Groggy et un peu sonné, les supporters de l’USAP se réveillent ce matin avec un sentiment particulier : comment le club est-il passé d’une qualification pratiquement acquise il y a  un mois à une élimination très probable dimanche prochain vers 18 heures ?

Éléments de réponses :

Second au soir de la 25ème journée

Au soir de la 25ème journée et venant d’effectuer 3 grosses performances (Victoire à Béziers, victoire à Massy et victoire contre Pau), l’USAP se retrouvait seconde avec 5 points d’avance sur le 3ème Mont de Marsan.
A partir de ce moment là, on entendait ici ou là la possibilité d’aller chercher le leader Palois et ainsi de remonter directement en Top14. Au pire, une demie finale à domicile semblait promise à des catalans qui paraissaient presque intouchable à ce moment là de l’année.

 Première déconvenue chez le voisin Narbonnais.

Presque intouchable car le premier faux pas que connaitra l’USAP se passera la semaine suivante chez son voisin et meilleur ennemis Narbonnais. Ce week-end là, l’USAP s’inclina 31 – 21 face à des Audois plus conquérant… une rencontre marquée par deux faits de match qui firent beaucoup parler. Ces deux faits de matches étaient peut être en fait l’arbre qui cachait la forêt.

A lire aussi:
RCNM – USAP : Enorme polémique autour de l’arbitrage
Pro D2 : L’USAP va porter réclamation

Au soir de cette 26ème journée est malgré cette petite fessée, le club catalan restait second et voyait ces concurrents Agen (vainqueur à Montauban 33 – 23) et Biarritz (vainqueur de Bourgoin 40 à 0) se rapprocher d’eux.

Pas de changement lors de la 27ème journée

Lors de la 27ème journée, l’USAP recevait le relégable du moment Dax et s’imposa 37 à 8 sans trop briller mais avec le bonus offensif tout de même. Restant encore une semaine à la seconde place du classement, rien ne semblait alarmant. Rien jusqu’à ce déplacement Aurillac qui arriva après un week-end de repos !

Seconde déconvenue à Aurillac
Alain Hyardet : « c’est une humiliation qui restera à Aurillac et dans notre mémoire »

Les coupures ne sont généralement pas les bons amis de l’USAP. Et le déplacement des catalans à Aurillac ne fera pas mentir cette statistique. En stage en Espagne toute la semaine précédent la  rencontre, l’USAP se déplaçait dans le cantal « pour y faire un résultat« .
Malheureusement pour le club sang et or, ce déplacement se transformera  en fiasco total renforçant encore plus les doutes sur une conquête assez moyenne, voire même très faible sur ce match. Une conquête que de nombreux supporters pointent du doigt depuis le début de la saison.

Sur ce match, une douzaine de ballon perdus en touche, de nombreux plaquages loupés et une défense absente avec pas moins de 6 essais encaissés. Des statistiques accablantes qui firent monter au créneau le président de l’USAP François Rivière (Lire l’article).

Au terme de cette journée, l’USAP qui voulait se rassurer, repartit du Cantal les valises pleines, avec de nombreux doutes et de nombreux blessés.

Au soir de la 28ème journée, les catalans laissaient ainsi la seconde place du classement à Agen (NDLR : vainqueur de Pau déjà promu 41 à 20), place qu’ils détenaient depuis plusieurs semaines, pour se retrouver en 3ème position.

Une victoire contre Albi assurait la qualification, oui mai….

Malgré tout, rien de très alarmant pour la suite de la saison. Un bon coup de gueule du président, une remise en place du manager général et on pensait que l’USAP allait tout remettre en ordre face à des Albigeois qu’ils avaient battus au match aller.

Malheureusement pour les sang et or, le scénario écrit n’était pas celui qui se déroula sur le terrain. Pourtant mené 16 à 3 à la 30ème Albi revenait dans le match par un essai de Taumoepau tout d’abord (16 – 10) puis par deux pénalités (37ème et 46ème) pour recoller au score 16 -16. A partir de ce moment là, le chassez croisé commença et se sont les Tarnais qui s’en sortirent le mieux. Ils s’imposeront finalement en catalogne d’un tout petit point 22-21 les plaçant ainsi idéalement dans la course aux demies finales

Au soir de cette 29ème et avant dernière journée, l’USAP est descendu à la 4ème place.

Dernière journée : Un exploit sinon rien

Idéalement placé dimanche en début de journée et pouvant même entrevoir une éventuelle demie finale à domicile, l’USAP est désormais contrainte à l’exploit.

Pour le club, les calculs sont simples. Si on part du principe que ni Albi (qui reçoit Pau déjà en vacance), ni Biarritz (qui se déplace à Dax déjà relégué depuis sa défaite à Narbonne) ne feront de faux pas, il faudra impérativement aux « sang et or » une victoire dans le Lot-et-Garonne pour se qualifier.

Si cet exploit venait à se réaliser le club catalan raflerait par la même occasion la seconde ou la 3ème place du classement qui leur permettant de recevoir la demie finale d’accession.

Si le résultat venait à ne pas tourner en leur faveur, les catalans seraient tout simplement éliminés (en considérant qu’Albi et Biarritz ne fasse pas de faux pas).

C’est donc un dernier weekend au « tout où rien » qui attend l’USAP sur la pelouse du SUA dimanche prochain.

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *