Un président pousse un gros coup de gueule et menace de quitter son club !

Interrogé par France Bleu Roussillon en ce début de semaine, le président de Perpignan, François Rivière a poussé un gros coup de gueule au sujet des résultats de son équipe depuis plusieurs semaines, mais également à propos de l’ambiance qui règne au sein du groupe.

Ce-dernier menace de quitter l’USAP si le club ne remonte pas en Top 14 d’ici deux ans.

Si je n’y arrive pas dans les deux années qui viennent, je l’ai dit à un supporter, je rends les clefs du camion.J’ai donné l’objectif d’être en demi-finale cette année et si on n’y est pas, il faudra analyser et en tirer les conséquences. Mais plutôt que désigner des responsables, il faut faire couler un sang collectif dans les veines de ce club. Après le match d’Aurillac,

on me disait de nettoyer la moitié, les trois-quarts voire la totalité des joueurs. Alors, je fais quoi ? Je fais comme à Montpellier, j’engage 15 Sud-Africains !  Mais là on me dit « ah oui mais non président, il ne faut pas virer les Catalans, ah oui mais non il ne faut pas virer les titulaires de 2009, ah oui mais non il ne faut pas virer celui-là parce qu’il est sympa, lui parce qu’il est jeune ». On fait ce qu’on peut en fonction des moyens qu’on a et maintenant le sujet est clair : ce doit être l’objectivité de la performance sportive.

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *