Un jeune rugbyman coupable de faits qu’il n’a pas commit

Voici une sombre histoire qui est arrivé à un rugbyman qui n’a pas voulu dévoiler son identité.
 » Il y a 2 mois j’ai fait une soirée avec des amis pour les 18 ans d’une fille et pendant cette soirée, une fille  a vomi car elle avait trop bu, je me suis occupé d’elle durant la soirée (je me suis assuré que tout se passe bien) Le problème c’est que cette fille a une mère catholique extrémiste qui a débarqué à la soirée du fait que sa fille ne répondait pas a son téléphone. Elle est donc arrivée dans la soirée enragée en cherchant sa fille partout dans la maison (qui était en train de vomir dans le jardin a mes côtés). Lorsqu’elle trouva sa fille, elle l’a pris violemment par les cheveux en lui donnant des claques pour la ramener dans sa voiture, je suis resté à côté de la scène abasourdi parce que le pire est que mon amie ( qui était en train de vomir) n’arrivait pas a marcher correctement et tomba par terre, entrainant sa mère dans sa chute, suite à ça, sa mère se releva, donna des coups de pieds et de sacs a sa fille qui était à terre. Je suis intervenu en lui disant que ce n’était pas la bonne façon de s’occuper de sa fille ce a quoi elle répondit :  » toi tu vas le regretter » Depuis ce jour j’ai appris qu’elle avait porté plainte contre moi en disant que je l’avait violemment bousculé et mis a terre, que sa fille (qui a été frappé assez violemment et que j’ai aidé, que j’ai soutenu de tout mon cœur) soutient sa mère et plaide en la faveur de sa mère.. Et voila hier j’ai reçu la nouvelle comme quoi j’était reconnu coupable des faits, malgré tous mes amis présents sur la scène qui peuvent affirmer que je n’ai pas effleurer cette femme. « 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *