Un international sort du silence quitte à se mettre à dos sa sélection !

Récemment, le troisième ligne Toulonnais Duane Vermeulen n’avait pas hésité à pousser un coup de gueule au sujet du jeu pratiqué par l’Afrique du Sud. Selon lui, les Springboks ne sont pas au niveau car quelque chose ne tourne pas rond dans la sélection. Le joueur Varois s’était exprimé en public sur la mauvaise forme des Springboks après un Four-Nations complètement raté.

Duane Vermeulen n’a pas été retenu par le sélectionneur Allister Coetzee pour la tournée du mois de novembre. Certains voient en cette non-sélection une punition suite à la dernière sortie médiatique du joueur.

Ce jeudi, le capitaine du Rugby Club Toulonnais s’est à nouveau exprimé dans la presse étrangère concernant les faiblesses du jeu Sud-Africain. Il n’a pas hésité à s’élever contre le jeu proposé par l’équipe en précisant qu’il était conscient de se mettre à dos les entraîneurs. Extrait:

« Ce sont toujours les anciens joueurs qui parlent dans la presse. On n’a jamais vraiment entendu les joueurs actuels parler du jeu pratiqué. Mais ce sont nous qui sommes vraiment là-bas et qui voyons la réalité des choses. Peut-être que je suis le premier joueur actif à exprimer mon opinion, mais c’est une bonne chose. Je voulais juste m’élever pour les joueurs. D’autres personnes estiment qu’ils ne peuvent rien dire. Si cela entrave mes chances d’être sélectionné, alors qu’il en soit ainsi. Je maintiens ce que j’ai dit. Il faut donner aux gens les faits. La chose la plus importante à dire est que les joueurs doivent pousser dans la même direction. A l’heure actuel, c’est tout simplement le chaos. Chacun a ses propres programmes. Voilà mon opinion. Voilà comment je sens les choses. Il a été difficile de regarder le dernier match des Springboks contre les Blacks (défaite 57 – 15). Nous les avons joué il y a un an et demi en demi-finale de la Coupe du monde et nous avions perdu de deux points à cause d’un drop réussi par Dan Carter (18-20). Un an plus tard, nous perdons de 42 points et cela montre qu’il y a quelque chose qui ne va pas bien. Nous n’allons pas réussir à nous rétablir rapidement. Heureusement, les gars poussent dans le même sens et tout le monde veut soulever la Coupe du monde en 2019. Je souhaite quand même en faire partie. J’ai parlé avec mon esprit. Nous allons voir ce qui se passe. »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *