Un entraineur français en prison ferme pour avoir …

Voila des nouvelles que l’on aime pas apprendre, aujourd’hui elle concerne un entraineur français qui pourrait filer en prison …

Le 11 janvier dernier, Gruissan gagne à Vendres (7-3) en championnat de fédérale 3. À l’issue de la rencontre, une bagarre éclate. Trois joueurs audois sont blessés dont un très grièvement au point que l’on a craint pour sa vie. Fracture du nez, de la mâchoire, du plancher orbital, six dents cassées, enfoncement de la tempe et une hospitalisation qui se termine par quarante et un jours d’ITT. Immédiatement, des plaintes suivent appuyées par plusieurs témoignages. Après enquête de gendarmerie, la justice devait se prononcer sur les faits au tribunal de Béziers.

Le jeune joueur Jordan Creux était défendu par Me Oudin, du barreau de Narbonne, tandis qu’Éric Doria représentait le club de Gruissan, lequel était défendu par Me Jacques Dubois. L’entraîneur de Vendres, âgé de 39 ans, J.G. est en outre policier municipal. ll est accusé par quatre témoins d’avoir donné un coup de pied à la tête et pourtant il va nier. Un second agresseur, T.P. (21 ans) est cité par Guillaume Borwin et Youri Grimal, deux joueurs de Gruissan, qui ont subi eux aussi des coups bas.

Le procureur réclamera, pour l’entraîneur, deux ans de prison dont un an ferme assorti de trois ans d’interdiction de pénétrer dans une enceinte sportive. Il réclamera, pour le joueur, six mois de prison avec sursis plus un an d’interdiction de stade. L’affaire a été mise en délibérée au vendredi 26 juin.

http://www.ladepeche.fr/

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *