« Si les bleus étaient sur le marché des transferts, personne n’en voudrait »

Alors que le XV de France a terminé sa coupe du monde depuis une semaine, les critiques fusent, et ne sont visiblement pas prêtes de s’arrêter…

Dans sa finesse habituelle, Mourad Boudjellal s’est exprimé sur le sujet. Bien entendu, les mots sont lourds et dépassent peut être sa pensée, mais on ne lui reprochera pas de dire ce qu’il pense, c’est devenu si rare… Le championnat de France est pointé du doigt et est soupçonné d’être le responsable des mauvaises prestations du XV de France. Vous connaissez le président Toulonnais, ce genre d’accusation le met hors de lui. Et ce qu’il dit, n’est peut être pas si faux que ça.

« On va arrêter de dire des conneries. Intrinsèquement, les Japonais ne sont pas meilleurs que nous. Mais pourquoi eux jouaient mieux que nous? Pourquoi était-ce plus fluide, avions nous l’impression qu’il y avait un plan de jeu… C’est la question qu’il faut se poser. On a cru qu’en préparant des golgoths aux douze travaux d’Hercule on allait gagner la Coupe du monde. On pensait quoi, que les autres jouaient au ping-pong? On avait surtout besoin d’un plan de jeu clair, auquel les joueurs adhèrent et se régalent. Ce n’est pas un problème de niveau, quand les joueurs français arrivent à Clermont, au Stade français ou à Toulon ils brillent. Le problème n’est pas là. Par contre, il y a plusieurs joueurs de l’équipe de France qui, s’ils étaient sur le marché des transferts, personne n’en voudrait. A l’inverse, plusieurs qui ont regardé la Coupe du monde chez eux, on se battrait pour les signer »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *