Rugby Championship : Le XV de la 1ère journée du Four Nations

Planet Rugby nous a dévoilé hier le XV de la 1ère journée du Four nations.

Dans ce XV figure des joueurs emblématiques ainsi que des joueurs à très très grands talents que l’on ne présente plus !

 

15. Israel Folau (Australie) : Si les Springboks doutaient de l’idée de mettre Israel Folau à l’arrière, le joueur à rappelé à chacun de la menace permanente qu’il mettait lorsqu’il est à se poste

Israel Folau

14. Waisake Naholo (Nouvelle Zélande): Ses débuts chez les blacks ont montré aux monde entier que le joueur deviendra très certainement une star internationale. Dommage pour lui, une blessure à une jambe lui fera louper le mondial en Angleterre.

13. Ma’a Nonu (Nouvelle Zélande): Aussi excellent en second centre qu’en n°12, Ma’a Nonu a une nouvelle fois montré qu’il fallait compter sur lui et qu’il pouvait donner d’autres options à son coatch pour le mondial.

12. Matt Giteau (Australie): De retour sur la scène internationale avec le squad Australien, Matt Giteau a confirmé tous les espoirs que les Wallabies ont fondé sur lui. Mention spéciale aussi à Sonny Bill Williams qui a fait beaucoup de mal à la défense des Pumas.

Matt Giteau

11. Adam Ashley-Cooper (Australia): A une aile comme à l’autre, les qualité d’Adam Ashley Cooper son impressionnantes.

10. Dan Carter (Nouvelle Zélande): Avec 14 points et associé à TJ Perenara, Dan Carter tient ce w.e sa place de meilleur demi d’ouverture du tournois.

salaires

9. Nick Phipps (Australie): Avec 84 passes et une 2ème mi temps de très haut niveau, le deuxième ligne Australien a éclaboussé de tout son talent permettant aux Wallabies de marquer deux essais en fin de matches.

8. Schalk Burger (Afrique du Sud): Sa stat : 20 plaquages. Il a fait oublié avec brio l’absence de Victor Matfield.

7. Richie McCaw (Nouvelle Zélande): Comme toujours, le capitaine des blacks Richie McCaw était partout. C’est même lui qui a permis à la Nouvelle Zélande d’ouvrir le score.

7- Richie McCaw

6. Marcell Coetzee (Afrique du Sud): Coetzee était une fois de plus un véritable cheval de bataille pour son pays et a montré sa polyvalence en réalisant une excellente prestation.

5. Luke Romano (Nouvelle Zélande): Le 2ème ligne des all blacks  afait de nombreuses courses balles en main. Son travail autour des rucks n’est pas passé inaperçu.

4. Eben Etzebeth (Afrique du Sud): Etzebeth a complètement assumé le rôle qu’on lui avait donné. Excellent en défense (15 plaquages) mais aussi en attaque (22 mètres gagnés balle en main) il fût récompensé par un essai qui ne permis pas malgré tout aux Springboks de remporter la partie.

Eben Etzebeth

3 Jannie du Plessis (Afrique du Sud): Très solide en mélé mais aussi en défense, Jennie Du Plessis a fait le job et aura plaqué 8 joueurs.

2. Bismarck du Plessis (Afrique du Sud): Comme son frère Jannie, Bismarck était lui aussi en très grande forme. Il a fait très mal au Australiens.

du plessis

1. Tony Woodcock (Nouvelle Zélande): Dominateur en mêlé fermée et plaquant à tour de bras, Woodcock a une nouvelle fois montré que les Néo Zélandais pouvaient encore compter sur lui… même à 34 ans.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *