Le talonneur du Stade Français Rémi Bonfils a frôlé la mort vendredi lors des attentats de Paris.

Paris aura vécu vendredi une soirée de terreur et d’horreur ou de nombreuses victimes sont à déplorer.

Lors de cet attentat ou plus d’une centaine de personnes ont perdu la vie, le talonneur du Stade Français Rémi Bonfils est passé très proche de la mort.

Invité sur le plateau de Stade 2 ce dimanche soir, le demi d’ouverture international, ami et co-équipier de Rémi Bonfils, Jules Plisson malade et non retenu pour affronter les tigres de Leicester vendredi soir, est revenu sur cette soirée de drame :

Jules Plisson : J’étais au restaurant avec des potes en train de regarder le match du Stade Français. Avec les réseaux sociaux, on est rapidement informé des actualités et j’ai rapidement été au courant de la fusillade.
Ma première réaction était de partir et de vite rentrer chez moi pour me mettre en sécurité, et c’est vrai que mes camarades du rugby ont un peu rigolé car j’ai vite paniqué. J’ai rapidement appelé Rémy Bonfils qui vit à deux pas du bar le petit Cambodge ou il y a eu 15 victimes. Il n’était pas avec nous car il devait voir d’autres amis.  Une fois au téléphone avec lui, j’étais choqué parce qu’il n’arrivait pas à parler et à s’exprimer.

La première question que je lui ai posé était : « est ce que ça va ? » Il m’a répondu « non ça va pas » avec une voix vraiment différente de celle qu’il a d’habitude. Il continua par me dire : « j’étais sur la terrasse du Carillon et la table à côté de moi s’est faite abattre. Je suis partis en courant avec tous mes amis, on s’est tous retrouvé en bas de chez moi et on est tous monté. Il nous en manquait un mais heureusement il est arrivé après. »

Voilà pourquoi une fois je l’ai eu au téléphone je voulais vite rentrer chez moi, me mettre en sécurité. Et puis comme Mourad (NDLR : Boudjellal, lui aussi invité de Stade 2) et tous les Français, j’ai pas réussis à dormir. Jusqu’à 3 heures du matin, j’étais devant ma TV à suivre les informations que l’on nous transmettait.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *