RCT – Classic All Blacks : Un hommage en la mémoire de Jerry Collins réussi

Hier soir, un math opposait les Toulonnais à aux Classic All Blacks dans le but de rendre hommage à la mémoire de Jerry Collins, décédé en juin dans un accident.

Le résultat ? Victoire de Toulon mais anecdotique 68 à 21.

Un HAKA qui a fait sa loi

C’est rare mais le Pilou-Pilou n’a pas été maître de Mayol. Les All Blacks version « Classic » ont imposé la loi du haka dans l’antre de Toulon. Le RCT et les légendes néo-zélandaises s’affrontaient dans un match de gala en mémoire de Jerry Collins, ainsi que sa femme, tous les deux disparus dans un accident de la route en juin dernier. Et après une minute de silence, qui a fait taire tout Mayol, Ali Williams, Carlos Spencer ou encore Brad Thorn et Carl Hayman se sont lancés dans un vibrant haka. Après qu’Alexandre Ruiz, arbitre du match, donne le coup de sifflet, les essais et les gestes techniques furent de la partie !

Dès la première action du match, avant. Le spectacle s’annonçait vraiment bien et le ton du match était donné après ces quelques minutes de jeu. Le physique a manqué aux Classic All Blacks après la demi heure de jeu, ce qui fit flanché le RCT en tête. Beaucoup de joueurs avaient raccroché les crampons, mise à part David Smith, Rudi Wulf ou Chris Masoe. Les joueurs ont développé du jeu, ont fait des gestes techniques, et cela a vraiment fait plaisir aux 10 800 spectateurs.

Au final, le RCT s’est logiquement imposé 68-21. Mais l’essentiel était bel et bien ailleurs.

Hayman: « Quand on a vu la photo de Jerry, c’était difficile »

« La soirée était belle. On était là pour la bonne cause, c’était assez émouvant de voir le portrait de Jerry Collins. Ce match était pour lui et sa famille. J’ai beaucoup de respect pour Jerry. Quand j’étais sélectionneur, on avait joué face à lui et il m’avait impressionné toute la rencontre. C’était aussi un grand homme » , expliquait Bernard Laporte à la fin du match. Robbie Deans, a bien apprécié la soirée tout en saluant également la mémoire de Collins. « Il y avait beaucoup d’émotion autour de ce match. C’est rare que tous ces joueurs soient réunis. Ils ont profité d’être là pour prendre du plaisir mais surtout honorer la mémoire de Jerry. C’est incroyable d’entraîner ces gars-là. Quand on est venu sur cette pelouse pour préparer le haka mardi, ça m’a touché » .

Parmi les joueurs présents, Carlos Spencer a voulu rendre hommage à son ancien coéquipier: « C’est toujours particulier de porter le maillot des All Blacks, mais ce soir c’était surtout pour la mémoire de Jerry. Ce fut trois jours vraiment intenses sur le plan émotionnel » , expliquait-il. Ancien pensionnaire de Mayol, Carl Hayman a refoulé la pelouse toulonnaise avec un autre maillot que celui du RCT. Un moment forcément particulier pour lui, en plus du contexte de cette rencontre.

« C’était bizarre, mais c’est bien de voir les Néo-Zélandais ici pour Jerry. Il y avait beaucoup d’émotion car Jerry était vraiment proche de beaucoup de joueurs qui constituaient le groupe aujourd’hui. Quand on a vu sa photo avant le début du match, c’était difficile pour tout le monde. J’espère que l’on a gagné pas mal d’argent pour sa fille » .

Avec près de 11 000 personnes présentes, la soirée a été bien plus qu’une réussite. Les essais se sont enchaînés, le public s’est régalé. Un très bel hommage possible pour Jerry Collins.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *