Quand Paul Goze se fait ridiculiser par Mourad Boudjellal

Interrogé dans le Magazine du Stade-Toulousain, le président du Rugby Club Toulonnais, Mourad Boudjellal a expliqué regretter que son homologue Toulousain Jean-René Bouscatel ne se présente pas aux élections présidentielles de la Ligue Nationale de Rugby.

Il comprend la fatigue de Jean-René Bouscatel de se battre contre des moulins à vent. Le patron du RCT ne manque pas de chambrer l’actuel président de la LNR, Paul Goze, en précisant que pour devenir président de la Ligue, il faut avoir emmené son club en Pro D2. Extrait:

« Pour être président, il nous manque une qualité, que ce soit à M. Bouscatel ou à moi-même. Il faut avoir emmené son club en Pro D2… Pour l’instant, c’est vrai, nous avons échoué. Quand on voit Biarritz et Perpignan… Apparemment, c’est un élément important pour réussir à être président de la LNR. Je sais que M. Bouscatel est un peu fatigué de se battre face à des moulins à vent. Je regrette d’ailleurs qu’il ne se présente pas à la LNR. C’est moi qui m’y colle, mais il avait une légitimité bien plus importante que moi. Vous savez, se battre contre des ânes, c’est compliqué, car on n’en fera jamais des chevaux de course. Je crois que M. Bouscatel l’a compris avant moi… Je suis un peu plus jeune que lui et j’ai encore peut-être un peu plus d’énergie que lui là-dessus. M. Bouscatel a compris que c’était une machine, un immobilisme très dur à gérer. Pourtant, il y a tellement de belles choses à faire avec le rugby français… Quel gâchis… Vous savez, quand vous êtes battu dans une élection au rugby, ce n’est pas parce que vous êtes moins bon, c’est uniquement parce que ceux qui votent le font pour celui qui ne viendra pas toucher à leurs acquis. C’est tout. Ils se disent : « Celui-là, s’il est élu, ça ne changera rien pour moi, j’aurais mes petits acquis, par contre l’autre c’est plus dangereux ». Il n’y a que pour ça que vous êtes battu. »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *