Quand Noves critiquait le XV de France

Nommé dimanche comme étant le futur sélectionneur du XV de France, Guy Noves n’a pas toujours été tendre avec cette sélection ! Revenons ensemble sur certaines de ces prises de parole.

On se voile la face et on se perd dans des déclarations inopportunes. Qu’est-ce que l’on entend ? Des balivernes.em>

Janvier 2004 dans L’Equipe: «En demi-finale de la Coupe du monde face à l’Angleterre (défaite 24-7), ce ne sont quand même pas les clubs qui font dégoupiller deux joueurs (cartons jaunes pour Dominici et Betsen) au cours de la rencontre que la France joue en infériorité numérique pendant de longs moments. Les joueurs ne sont pas idiots car, s’ils l’étaient, ils ne seraient pas là. Alors la vraie question est de savoir s’ils ont été bien préparés à cet événement. Et je n’ai pas senti que l’on se la posait. On se voile la face et on se perd dans des déclarations inopportunes. Qu’est-ce que l’on entend? Des balivernes.»

«Je ne soutiendrai plus l’équipe de France. Et, au contraire, sans le vouloir, je vais la démolir.»

Avril 2004 dans L’Equipe: «J’ai toujours défendu les internationaux parce que je trouve fabuleux qu’ils puissent jouer en équipe de France. J’ai toujours soutenu l’équipe de France et habituellement je suis ravi de dire que je soutiens l’équipe de France. Mais là, malheureusement, par la force des choses, je ne soutiendrai plus l’équipe de France. Et, au contraire, sans le vouloir, je vais la démolir.»

«On ne peut pas polluer pendant quatre ans le Championnat, qui est en train de prendre son essor, pour une Coupe du monde, qui ne dure qu’un mois et demi.»

Décembre 2005: «Le staff de l’équipe de France ne pense qu’à cette fameuse Coupe du monde, mais il faut travailler raisonnablement. On ne peut pas polluer pendant quatre ans le Championnat, qui est en train de prendre son essor, pour une Coupe du monde, qui ne dure qu’un mois et demi. C’est mettre en danger tous les clubs et les salariés des clubs et l’avenir du rugby en général. Quand on (Bernard Laporte) dit qu’on va prendre les joueurs alors que se déroulera la Coupe d’Europe en même temps, c’est vraiment prendre les clubs, les partenaires et les supporteurs pour des imbéciles. (…) Dire aux joueurs qu’il faut qu’ils pensent à la Coupe du monde, matin, midi et soir, cela veut dire: ne pensez pas à votre travail en club, à votre femme, à vos enfants, ne pensez pas à la vie de tous les jours, où il y a dans le monde des catastrophes beaucoup plus importantes que la Coupe du monde, la Coupe d’Europe ou le Championnat.»

«Il n’est pas question qu’un membre du staff de l’équipe de France assiste aux entraînements de Toulouse.»

Novembre 2007 dans L’Equipe: «Il n’est pas question qu’un membre du staff de l’équipe de France assiste aux entraînements de Toulouse. Je ne l’accepterai pas. Les clubs n’ont pas été impliqués dans la nomination de l’entraîneur de l’équipe de France, je ne vois pas pourquoi je serais consulté maintenant. Lorsqu’on s’intéresse à la Formule 1, on va voir les voitures sur le circuit, on ne pénètre pas dans le garage de Ferrari ou de McLaren pour voir ce qui s’y passe. Le contenu des entraînements, c’est une recherche perpétuelle pour amener des innovations et je ne vois pas pourquoi je les dévoilerais à l’équipe de France. Et puis, la DTN est suffisamment compétente pour ne pas avoir besoin d’aller dans les clubs.»

«Si ce principe de stages est adopté, nous mettrons un terme à la collaboration mise en place avec l’équipe de France.»

Décembre 2008 dans Midi Olympique: «Je comprends que Marc Lièvremont veuille récupérer les joueurs, c’est de bonne guerre. Je ne crois pas que l’on puisse les réunir trois fois trois jours en pleine saison, c’est une plaisanterie. Il est impossible de faire travailler un joueur le lundi. Il est délicat de d’en faire autant le mardi surtout s’il a joué le dimanche. Il y a un protocole de récupération à respecter. (…) Je dis fermement que si ce principe de stages est adopté, nous mettrons un terme à la collaboration mise en place avec l’équipe de France.»

 

A lire : Laporte critique ouvertement Guy Noves

A lire : Guy Noves en 10 chiffres ! Ces statistiques sont impressionnantes !

 

«Il n’y a qu’à moins payer les internationaux. Pourquoi doublent-ils leur salaire quand ils sont sélectionnés ?»

Mars 2009 dans L’Equipe : «Arrêtons de tirer en permanence sur la corde. Il faut limiter le nombre de matches, même ceux de l’équipe de France. Je ne ferais que deux matches lors des tournées de juin et de novembre. Pourquoi, contre les Samoa (lors de la tournée de novembre à suivre), ne pas faire jouer France A? Ça fera des recettes en moins? Il n’y a qu’à moins payer les internationaux. Pourquoi doublent-ils leur salaire quand ils sont sélectionnés? Et pourquoi les clubs doivent-ils les payer pendant ce temps alors qu’ils ne sont pas disponibles? C’est dément, je ne comprends pas que ça ne révolte pas les gens. Si on commence à parler de portefeuille, on ne peut plus parler de qualité de jeu.»

«On a l’impression qu’il démarre l’entraînement maintenant, et que tout ce qui a été fait en trois ans et demi n’a servi à rien.»

Mars 2011: «Aujourd’hui, on est surtout dans l’incertitude. On n’a pas de référence pour aller à la Coupe du monde. Et quand Marc Lièvremont (sélectionneur à l’époque du XV de France) dit qu’il repart de zéro, c’est exactement ce que tout le monde ressent. On ne sent aucune cohérence. Le vécu de l’entraîneur est en train de se construire, mais on ne devient pas un grand entraîneur en quatre ans. On a l’impression qu’il démarre l’entraînement maintenant, et que tout ce qui a été fait en trois ans et demi n’a servi à rien. Mais si, en partant de zéro, on arrive à faire un bon résultat en Coupe du monde, il faudra arrêter de dire qu’on a besoin de quatre ans pour préparer un Mondial. Et qu’on peut le préparer en deux mois.»

«Je ne comprends pas pourquoi le rugby français va dans ce fossé.»

Janvier 2014: «Je ne comprends pas pourquoi le rugby français va dans ce fossé, qui à moyen terme va tuer notre sport. On a été vice-champion du monde il n’y a pas si longtemps et j’imagine qu’avec toutes ces semaines de stage et les internationaux à disposition qui ne pourront plus jouer avec leur club, on sera enfin champion du monde. Si on ne l’est pas, je ne sais pas ce que l’on pourra dire…»

«Cela fait trois ans que l’équipe de France ne nous régale pas.»

Mars 2014: «Je ne suis pas plus inquiet aujourd’hui qu’hier. Il faut rester prudent dans l’analyse de la situation même si cela fait trois ans que l’équipe de France ne nous régale pas. Entre les matches non aboutis, les défaites et les turnovers des uns et des autres, on reste évidemment sur notre faim. Mais cela ne veut pas dire que la France ne sera pas championne du monde…»

A lire : Laporte critique ouvertement Guy Noves

A lire : Guy Noves en 10 chiffres ! Ces statistiques sont impressionnantes !

 

 

Source : Le Figaro

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *