Pourquoi Anthony Belleau est devenu encore un peu plus le bourreau de La Rochelle ce weekend

On se souvient tous de ce drop victorieux dans les ultimes secondes de la rencontre en demi finale du TOP 14 d’Anthony Belleau face à La Rochelle, ce dernier a encore fait mal aux maritimes ce weekend.

Malgré son jeune âge et un poste à hautes responsabilités, Anthony Belleau est devenu un élément important des lignes arrières toulonnaises, au point même d’en devenir titulaire à nombreuses reprises cette saison. Si il avait vécu un déplacement compliqué au Stade Français, le jeune ouvreur s’est vite rattrapé lors du choc face au Stade Rochelais ce weekend. Alors que les toulonnais mènent 26-20, les rochelais sont à l’attaque et il ne reste plus que 3 minutes de jeu. Le ballon arrive sur l’aile où Anthony Belleau et ses 85 kilos se retrouve à défendre sur Jason Eaton et ses 115 kilos. Mais le jeune joueur ne s’échappe pas et stoppe le néo-zélandais.

Le Midi Olympique est revenu sur cette situation dangereuse :

« 77ème minute de Toulon – La Rochelle. Bousculés et pas du tout assurés d’emporter le choc de cette sixième journée, les Toulonnais défendent leur ligne d’en-but et leur avantage au score (26-20). Après un beau travail de Qovu et de Murimurivalu, les Maritimes pilonnent les Varois qui semblent proches de la rupture. Le ballon rebondit, balaie le terrain et arrive sur l’aile où est placé Jason Eaton. En un contre un et ce malgré ses 85 kilos contre 115 pour le Rochelais, Anthony Belleau assène un plaquage de la dernière chance. Le Rochelais est stoppé et ne parvient à marquer. Toulon est sauvé à la défense héroïque de son jeune ouvreur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *