Les explications de l’éviction de Piri Weepu à Oyonnax

Cet été l’ancien demi de mêlée aux 71 sélections avec les All Blacks, Piri Weepu, a signé avec l’US Oyonnax. Il avait suscité à la fois la curiosité mais aussi beaucoup de doutes. Quel serait l’état de forme au niveau mental et physique du champion du monde 2011 ? Six mois plus tard, le voilà licencié…

 

C’est avec quand même beaucoup d’étonnement que l’information est tombée vendredi après-midi sous la forme d’un communiqué, quelques minutes à peine après que l’information ait été communiquée à l’ensemble du groupe… « L’US Oyonnax Rugby a mis un terme au contrat de Piri Weepu. Le joueur ne fait plus partie de l’effectif professionnel du club. Les dirigeants de l’US Oyonnax Rugby souhaitent à Piri Weepu toute réussite dans la poursuite de sa carrière ».

C’est alors qu’on comprend que le demi de mêlée All Black (32 ans, 71 sélections), souvent isolé aux entrainements, a été licencié par le club ! Depuis son arrivée, il avait d’ailleurs plus vu l’infirmerie que les terrains. Il était gêné par une déchirure à une cuisse puis des douleurs aux adducteurs.

Les raisons de son départ

Pour les comprendre, il faut remonter à fin 2015 et la semaine qui précède le match contre le Stade français. Il devait être remplaçant mais il avait soudain disparu du groupe. Si Piri Weepu est effectivement diminué par ses blessures, le Néo-Zélandais vient surtout de s’accrocher avec son entraineur Johann Authier. Et s’accrocher avec son entraîneur est toujours quelque chose de négatif.

« Pour être franc, je ne connais rien de la façon de jouer en France mais je fais de mon mieux pour aider l’équipe et je fais mon boulot pour tenter de la faire progresser », avait-il confié à Rugbyrama cet été. Le club constatait qu’il ne partagerait pas la même vision que son nouveau coach et il ne s’en est pas caché selon des sources…

Pas de remplaçant

Il n’y aura donc pas un demi de mêlée recruté pour palier ce licenciement. Ce sera Fabien Cibray qui sera le titulaire du poste et pour l’accompagner, l’USO pourra compter sur Julien Blanc (6 matches) et Arthur Aziza (3 matches).

Piri Weepu n’avait participé qu’à 8 rencontres de Top 14 depuis son arrivée à l’USO pour 5 titularisations soit 352 minutes en Rouge et Noir (1 essai contre Pau).

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *