Picamoles explique son départ de Toulouse

Alors que cette coupe du monde se finit juste, et donc que beaucoup de joueurs étrangers vont rentrer dans leur club respectif de Top 14. Par exemple, Daniel Carter, Ma’a Nonu, Conrad Smith, Quade Cooper, etc .. Louis Picamoles, lui, a décidé de faire le contraire et de quitter la France, choix difficile. Il a donc officialisé son départ de Toulouse à la fin de son contrat l’été prochain pour rejoindre Northampton. Un choix que Picamoles explique ce mardi dans les colonnes de L’Équipe.

► Aussi pour découvrir un autre Championnat

« J’ai envie de découvrir une nouvelle culture, une nouvelle façon de travailler. Quand l’occasion s’est présentée j’y ai bien réfléchi avec mes proches et nous avons décidé d’y aller. »

► Un départ décidé non pour l’argent

« J’ai lu dans des médias que je partais en Angleterre pour l’argent. Cela me surprend, parce que je ne sais pas comment peuvent avancer des choses pareilles. Surtout, cela fait passer ma décision pour un choix mercantile, or ce n’est jamais ce qui a motivé mes choix de carrière. »

► Quitter Toulouse

« La décision de quitter le confort de notre Championnat et de Toulouse a été difficile. Cela fait sept ans que je suis là (en fait il a quitté Montpellier pour le Stade en 2009, ndlr). Je m’y sens très bien, j’ai beaucoup d’amis. Mais j’aurais 30 ans dans quelques mois , et je me dis que si je ne le fais pas maintenant je vais le regretter. »

► Digérer la Coupe du monde

« J’entends beaucoup de gens avec de nouvelles solutions, des idées révolutionnaires et plein de choses à dire sur le sujet. Le pouvoir que l’on avait, il était sur le terrain et, à un moment donné, on n’a peut-être pas fait ce qu’il fallait. »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *