Philippe Saint-André n’aime pas le « manque de respect » envers Talès

Le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, n’a pas vraiment apprécié les critiques ayant entouré son choix de conserver le demi d’ouverture Rémi Talès dans les 31 joueurs retenus pour la Coupe du monde aux dépens de François Trinh-Duc.

Ce jeudi matin, en marge de l’annonce de la composition de l’équipe qui affrontera l’Ecosse, lors du dernier match de préparation des Bleus, le sélectionneur a dénoncé «un manque de respect» vis-à-vis de son joueur.

«Rémi est un grand joueur, il a été champion de France, a-t-il souligné. Depuis deux ans et demi, trois ans qu’il est avec nous, il  n’est jamais passé à travers. Au lieu de parler des absents, parlons des mecs qui sont là. Rémi Talès est un grand monsieur et j’ai trouvé que tout ça était un manque de respect, de lui et de sa personne».

Ce jeudi, dans les colonnes du journal L’Equipe, Rémi Talès expliquait : «Ce qui m’a affecté c’est que l’on puisse penser que je suis dans le groupe juste parce que je suis un bon camarade. (…) Je pense que j’ai aussi des qualités rugbystiques qui font que le staff m’a retenu. (…) A titre personnel, c’était ma seule chance de faire une Coupe du monde. C’est la décision des sélectionneurs et je pense qu’en aucun cas on ne m’en tiendra rigueur.»

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *