On sait pourquoi Mourad Boudjellal patiente dans l’affaire James O’Connor

Le polyvalent trois-quarts du Rugby Club Toulonnais, James O’Connor a été arrêté durant la nuit du 24 au 25 février dernier en compagnie du Néo-Zélandais Ali Williams, en possession de 2,4 grammes de cocaïne.

Les deux joueurs ont rapidement été mis à pied par leurs clubs respectifs. Par ailleurs, nous apprenons ce vendredi que le président du Racing 92, Jacky Lorenzetti a pris la décision de licencier le joueur des Blacks suite à ce dérapage.

Pour sa part, l’Australien James O’Connor est encore en sursis. Ce-dernier s’est entretenu à deux reprises avec son président Mourad Boudjellal. Pour l’heure, le patron du RCT n’a pas encore tranché sur les suites à donner à cette affaire.

Selon les informations du Midi Olympique, Mourad Boudjellal attend que James O’Connor s’explique devant la Commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby. En fonction de la sanction délivrée par la Ligue, le président Varois tranchera.

Une longue suspension entraînera probablement Mourad Boudjellal à licencier le joueur Australien. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *