Officiel : Le nouveau sélectionneur de l’équipe de France est …

Après des semaines de rumeurs, c’est enfin officiel, on sait maintenant qui sera le prochain sélectionneur du XV de France après la coupe du monde…

 

La FFR a officialisé ce dimanche la nomination à la tête des Bleus de Guy Novès. Le Toulousain devient le onzième sélectionneur de l’histoire du XV de France. Il sera accompagné par Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois.

Il est l’élu. A 61 ans, Guy Novès a été choisi par la FFR – et son « Comité des sept sages » – pour prendre les commandes du XV de France. Une annonce officielle qui n’a rien d’une surprise, tant le nom du Toulousain revenait avec insistance ces derniers temps. Désigné depuis plusieurs semaines comme favori, il a été plébiscité par Pierre Camou et les six autres « sages » lors d’un vote à bulletins secrets vendredi. Novès, onzième sélectionneur de l’histoire des Bleus, succèdera à Philippe Saint-André après la Coupe du monde, prenant ses fonctions au mois de novembre prochain. Une belle reconnaissance pour le personnage, plus gros palmarès du rugby hexagonal.

Avec Bru et Dubois à ses côtés ?

Dès vendredi, des fuites avaient déjà fait part du succès de Novès. Ce dimanche, c’est une certitude. En 2011, le Toulousain, désigné comme la priorité de la FFR, avait refusé le poste suprême. Quatre ans après, il décroche finalement la timbale. Sa mission sera bien évidemment de redorer le blason du XV de France, bien terne depuis ces dernières années. Si le communiqué de la FFR annonce que « les deux entraineurs seront quant à eux désignés ultérieurement et l’ensemble du staff du XV de France communiqué à l’issue de la Coupe du monde », Novès retrouvera à ses côtés deux figures qu’il connait très bien pour les avoir cotoyés au Stade toulousain: Yannick Bru (42 ans) et Jean-Frédéric Dubois (42 ans). Le premier nommé conserve donc ses prérogatives en tant qu’entraîneur des avants. Le second, qui n’a jamais porté le maillot tricolore durant sa carrière de joueur, s’occupera des trois-quarts. Un accord avec le Stade français pour le libérer a donc été trouvé. A ces trois hommes-là d’imposer leur patte sur le jeu et les performances des Bleus.

rugbyrama

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *