Mourad Boudjellal: « On est très inquiet pour la saison à venir »

TOP 14 – Le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal, est « très inquiet » pour le début de saison, sans 17 joueurs qui disputeront la Coupe du monde, a-t-il dit jeudi, distribuant ses formules savoureuses entre « bûcherons sud-africains » et « filles en boîte de nuit ».

Comment se présente cette nouvelle saison?

M.B: On est très inquiet, je me suis préparé à un début de saison très compliqué. Nous sommes privés de 17 joueurs qui préparent la Coupe du monde, ça fait beaucoup. Pour moi trois équipes se détachent, Montpellier, le Racing et le Stade Français. Nous ferons partie des équipes qui visent les six premières places derrière eux.

« Montpellier a pris Jake White et une équipe de bûcherons sud-africains »

Vous allez faire rire vos adversaires si vous dites que le RCT ne fait pas partie des favoris…

M.B: Mais je le pense sincèrement. Tout le monde s’est bien renforcé, nous aussi mais nous avons perdu beaucoup de joueurs. Le Racing a pris Dan Carter, le Stade Français est champion de France, a récupéré le meilleur demi de mêlée du monde (l’Australien Will Genia, ndlr), ils ont une troisième ligne exceptionnelle, on l’a prise dans la gueule en demi-finales, et ils n’ont pas perdu de joueur important. Et Montpellier a pris Jake White, un grand entraîneur, et une équipe de bûcherons sud-africains qui risquent de faire très mal en Top 14, avec sûrement un rugby à la sud-africaine assez minimaliste qui consiste à détruire tout ce qu’il y a devant.

Allez-vous donc prendre d’autres renforts plus de Matt Stevens?

M.B: On cherche des jokers Coupe du monde pour les trois-quarts, les joueurs sont intéressés par Toulon, mais pas pour quatre matches… Et puis c’est comme en boîte de nuit, les filles qui restent après trois heures du matin ce ne sont pas les plus jolies…

« On attaque la Coupe d’Europe en verlan »

Et en Coupe d’Europe quel est votre objectif?

M.B: (Ironique) Nous sommes tombés dans un groupe un peu facile grâce notre statut de triple champion d’Europe (la poule 5 avec Bath, Leinster et les Wasps), tout objectif en dehors des 30 points me paraît irréaliste… (Sérieux) Cette poule est sortie de la sixième dimension! On attaque la Coupe d’Europe en verlan, je crois qu’il y a huit Coupes d’Europe dans cette poule, on commence par la phase finale!

Mais vous avez l’expérience…

M.B: Oui, mais comment l’amalgame se fera entre anciens et nouveaux, on ne le sait pas aujourd’hui. L’ambiance exceptionnelle est un des secrets du RCT. Cette saison est aussi marquée par le départ de Bernard (Laporte, l’entraîneur), pour, j’espère, diriger le rugby français (il est candidat à la présidence de la Fédération, ndlr). Il aura cette saison un vrai travail de reconstruction de l’âme de cette équipe, mais on a des acquis, des fondements, et le connaissant, les artistes sortent par la grande porte…

Source : Rugbyrama

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *