Mourad Boudjellal : « il y aura sanction »

Alors que le RC Toulon doit déjà faire sans la plupart de ses internationaux, le club de Mourad Boudjellal a également vu son pilier, Salesi Ma’afu, être placé en garde à vue ce lundi.

La raison de cette garde à vue ? Une violente altercation sur un parking le 16 août dernier. Salesi Ma’afu aurait, en effet, fait le forcing pour garer sa voiture. Le joueur du RC Toulon avait alors touché, avec sa voiture, une femme qui réservait une place en attendant son mari. Un témoin avait alors tenté de s’interposer avant de recevoir un coup de poing dans le visage. Un acte qui pourrait coûter très cher au pilier australien.

« JE N’HÉSITERAIS PAS UNE SECONDE »

« Je n’ai pas accès au dossier. En tout cas, s’il y a eu faute et que l’on a la confirmation sur un plan judiciaire, quel(s) que soi(en)t le(s) joueur(s) impliqué(s), il y aura sanction. J’appliquerai ce que j’ai dit en début de saison aux joueurs : je n’accepte plus la moindre faute de ce genre-là au RCT. Je tiendrai ma parole. Vis-à-vis de l’image du club, de nos supporters, nos partenaires et de la ville, on ne peut pas tolérer que ce type d’incident se reproduise dans Toulon. C’est juste inacceptable. Dès lors, à un moment, on a recours à des solutions ultimes. Car avec un entraîneur à mi-temps cette saison, si je laisse passer de tels écarts, ça peut partir dans tous les sens. Je vais donc être obligé d’avoir une main de fer et je n’hésiterai pas une seconde », a confié Mourad Boudjellal à La Provence.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *