Mourad Boudjellal dézingue Johan Goosen et insulte le président qui le recrutera

Bien connu pour ne pas mâcher ses mots, Mourad Boudjellal s’est exprimé sur le sujet bouillant du moment, Johan Goosen.

Sur les ondes de RMC, Mourad Boudjellal est revenu sur le feuilleton Goosen, qui fait beaucoup parler ces derniers jours : « Le président qui signera Johan Goosen est un salopard ». Pourtant, il n’y a pas si longtemps, le président Varois s’était montré très intéressé pour recruter Johan Goosen dans son club. Mais les choses ont bien changé « Ce qu’il fait est un non-respect du contrat. Quand un joueur a une telle attitude, il doit trouver portes fermées partout ».

Pour quitter le Racing, Johan Goosen ne recule devant rien et a présenté une promesse d’embauche de la Newline Saddle Horse à son président Jacky Lorenzetti. Cette dernière prenant effet au début de l’année 2017. Mais l’homme fort du Racing 92 ne croit pas une seconde à ses documents, qui ne sont pour lui qu’un prétexte pour quitter le club sans avoir à payer la clause.

 Mourad Boudjellal se montre alors solidaire envers les autres présidents :  « Si un président le signe, il met en danger tous les autres présidents du Top 14. Quand on signe un contrat avec un joueur, on n’a déjà pas beaucoup de droits mais beaucoup d’obligations. Si un président le recrute, on aura encore moins de droits ».

One thought on “Mourad Boudjellal dézingue Johan Goosen et insulte le président qui le recrutera

  • 20 décembre 2016 at 11 h 17 min
    Permalink

    Un contrat c’est comme une parole cela se respecte..
    Mr Goosen doit donc respecter son contrat avec son club… ou bien arréter le rugby pour suivre une autre destinée de directeur commercial .

    Quand à Mr Boudjelal , personne n’oublie comment il a su renier sa propre parole dans l’affaire Nalaga .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *