L’incroyable déclaration de ce joueur sur la finale du Top 14 à Barcelone !

Lors d’un long entretien accordé au quotidien L’équipe, le pilier droit du Racing 92, Ben Tameifuna est revenu sur la dernière mêlée de la finale du Top 14 à Barcelone, face au Rugby Club Toulonnais.

Le droitier Néo-Zélandais est re-rentré en jeu dans les dernières minutes de la finale pour disputer la dernière mêlée du match en tant que pilier gauche. Lorsqu’il s’effondre au sol, il pense avoir réalisé une faute en s’effondrant. Extrait:

« J’avais mal aux mollets quand je suis sorti du terrain. J’ai demandé au kiné de me soigner. Je savais que j’allais peut-être rentrer en fin de match. Quand j’ai entendu « Toto » me crier « Ben, loosehead ! » (pilier gauche, en anglais), je me suis dit : « Oh non, c’est pas possible ! Pas ça… » La dernière fois que j’avais joué pilier gauche, c’était avec les Chiefs, il y a plus de trois ans. Je me suis concentré pour me rappeler quelques sensations, ce qu’il fallait faire… Surtout ne tombe pas au sol ! J’ai pensé à bien pousser et à ne pas me faire pénaliser. Je suis tombé au sol sur la première mêlée, sous nos poteaux. J’ai entendu le coup de sifflet de l’arbitre et je me suis dit : « Aïe, c’est de ma faute… » J’étais mortifié. J’ai senti qu’Antonie Claassen me donnait une tape sur les fesses en hurlant « Yeah ! » Mais je ne savais toujours pas qui était pénalisé, moi ou un partenaire. J’ai levé les yeux et j’ai vu l’arbitre qui levait le bras en notre faveur. Là, je me suis senti soulagé. »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *