Les étranges découvertes des Springboks dans l’ancien hôtel des Anglais

Les Anglais, éliminés dès le premier tour de leur Coupe du monde, ils ont cédé leur hôtel aux Sud-Africains. Et ils ont eu quelques surprises … en découvrant certains messages assez particuliers. 

Les Sud-Africains ont dû rire lorsqu’ils ont pris leurs quartiers au Pennyhill Park de Bagshot (sud-ouest de Londres) ces derniers jours. En récupérant l’hôtel laissé vacant par l’Angleterre suite à son élimination dès le premier tour de son Mondial, les champions du monde 1995 et 2007 se sont certainement posé des questions.

Des citations «motivationnelles» auraient été retrouvées sur les murs

Le XV de la Rose pensait sûrement pourtant avoir tout emporté après son départ. Mais, dixit le Times, des citations «motivationnelles» auraient été retrouvées sur les murs. Ces citations ont été prononcées par de grands noms de l’histoire du sport … et du cinéma. Ces citations servaient à préparer les matchs des Anglais qui s’inspiraient de messages de Mohamed Ali que d’Arnold Schwarzenegger.

«La force ne vient pas de la victoire. Vos luttes développent vos points forts. Quand vous passez par des difficultés et décidez de ne pas vous rendre, c’est cela qui fait la force»

C’est ce qu’estimait ainsi le célèbre acteur de Terminator, actuel gouverneur de Californie. Dans le hall de l’hôtel, est également exposé un ancien maillot de l’Angleterre, censé symboliser les «liens indissolubles» des joueurs avec l’histoire de leur sélection. On voit le résultat.

Le staff anglais aurait tenté de couvrir les messages au moment de quitter les lieux

L’objectif étaient de motiver les troupes de Stuart Lancaster, les aider dans leur quête d’un sacre mondial à domicile. Après l’élimination, le staff anglais aurait tenté de couvrir les messages au moment de quitter les lieux, pour au moins masquer le ridicule de la situation. Là encore, choux blanc.

«C’est un peu ironique pour nous de se retrouver ici, en train d’utiliser leur camp de base. Malheureusement pour eux, ils ne sont plus là, mais c’est la vie et nous sommes heureux d’occuper leurs installations et espérons en faire bon usage»

, a confié le troisième ligne sud-africain Schalk Burger, qui dispute sa quatrième Coupe du monde. Ses coéquipiers et lui seront-ils davantage inspirés que les Anglais par les messages inscrits sur les murs? Réponse samedi face au pays de Galles, lors des quarts de finale.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *