Le propriétaire du Stade-Français en déplacement en France pour recadrer ses joueurs

Le propriétaire du Stade-Français Paris, Hans-Peter Wild s’est rendu en France cette semaine afin de recevoir ses deux joueurs Sekou Macalou et Jonathan Danty au sujet de l’affaire de la soirée arrosée à Edimbourg dans la nuit de dimanche à lundi.

Les deux joueurs Parisiens n’ont pas été suspendus par le staff et seront donc alignés contre le Rugby Club Toulonnais, ce samedi après-midi au Stade Mayol.

Contacté par le quotidien L’équipe, Hans-Peter Wild a expliqué pourquoi il n’avait pas sanctionné ses deux joueurs. En revanche, il remet les points sur les i et délivre des avertissements:

« Nos joueurs sont jeunes et n’ont pas beaucoup d’expérience en équipe nationale. Ils nous ont dit qu’ils étaient sortis et qu’ils avaient bu quelques bières. C’est pour cette raison, qu’à ce stade, nous n’allons pas les sanctionner lourdement. Mais nous allons profiter de cette affaire comme point de départ pour instaurer une nouvelle discipline au Stade Français. C’est un point clé pour nous. On va écrire tout ça noir sur blanc, comme une sorte de charte. Chacun pourra la lire et il n’y aura plus d’excuses. Nous souhaitons ramener le Stade Français au sommet. Nous avons déjà effectué de nombreux changements. Ce n’est pas fini. Et la discipline interne est un point très important à nos yeux pour y parvenir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *