Le président du RCT, Mourad Boudjellal met ses menaces à exécution et se porte candidat à la présidence de la LNR

Le président du RCT, Mourad Boudjellal a décidé de mettre ses menaces à exécution. L’homme fort Varois semble lasser des accusations portées à son club.

Mourad Boudjellal va donc mettre ses menaces à exécution. Il se porte officiellement candidat à la présidence de la LNR. Les élections sont prévues le 4 octobre. Pour le journal l’Equipe, Mourad Boudjellal a annoncé qu’il avait envoyé sa candidature et qu’il avait reçu l’accusé de réception :  « Je ferai une conférence de presse courant septembre pour expliquer mes idées pour le rugby français. En tant que candidat, je pourrai dire certaines choses qui sont interdites aux présidents de club sous peine d’être sanctionnés ».

Il y a quelques semaines, Mourad Boudjellal avait écopé d’une amende de 100.000 € pour non respect du Salary Cap. Le président Toulonnais avait annoncé « je sais que je suis 80 000 € en dessous. Certains salaires ont été gonflés sans la moindre preuve. » Mourad Boudjellal indiquait qu’il était victime d’un complot et affirmait que « d’autres clubs trichent ». A partir de ce moment, le président Varois avait présenté deux solutions, « démissionner » ou « se présenter à la LNR », il a opté pour la présidence.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

One thought on “Le président du RCT, Mourad Boudjellal met ses menaces à exécution et se porte candidat à la présidence de la LNR

  • 25 août 2016 at 23 h 52 min
    Permalink

    Il à raison de se présenter

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *