Le président de la Ligue, Paul Goze se fait une nouvelle fois recadrer !

Le président de la Fédération Française de Rugby, Bernard Laporte s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique pour évoquer sa volonté de mettre en place les contrats Fédéraux, projet dont le président de la Ligue, Paul Goze est complètement contre.

Pour Bernard Laporte, la mise en place des contrats Fédéraux est au centre de ses préoccupations. Il explique pourquoi. Extrait:

« Quand j’entends que Paul Goze veut s’opposer à la mise en place des contrats fédéraux ou d’une plus grande mise à disposition, je lui dis non. L’équipe de France doit être la locomotive dans tous les domaines du monde amateur. L’idée, c’est d’avoir un vivier de 45 joueurs. Après, on doit trouver la bonne formule mais le chantier est d’arriver au plus vite à obtenir un groupe de 45 joueurs choisis par le staff de l’équipe de France. Ceci avec, l’été, un bloc d’un mois de récupération et deux mois de préparation-développement. Bien sûr, ils ne seront pas forcément tous ensemble en même temps. Et après, au moment des deux blocs de compétitions, 32 à 35 joueurs réservés aux Bleus. On ne va pas prendre 45 joueurs les semaines de préparation des rencontres ! L’important, c’est d’arriver rapidement à cette réforme. »

Par ailleurs, Bernard Laporte ne manque pas de mettre la pression sur Paul Goze en lui expliquant que les réformes, il les fera avec ou sans lui. Extrait:

« Paul Goze m’a parlé au téléphone d’une mise en place d’une commission qui devrait faciliter les discussions. Je dis pourquoi pas, peu importe. Les réformes, on les fera avec ou sans lui. Ce n’est pas une affaire d’ego. Je suis convaincu que nous avons raison et que c’est comme cela que le rugby français redeviendra grand. Je ne vais pas me laisser expliquer des choses par des gens qui pensent seulement à défendre leur place. Moi, je l’ai gagné mon mandat, et je ne parle pas spécialement de Goze ! Ma légitimité, ce sont mes dix-huit mois de campagne et l’élection du 3 décembre. J’ai été élu pour appliquer un programme et je vais le faire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *