Le club de Perpignan est-il à vendre ? Le président répond ! | | Actu Rugby

Le club de Perpignan est-il à vendre ? Le président répond !

Interrogé dans les colonnes de L’indépendant, le président de Perpignan, François Rivière s’est exprimé sur les rumeurs de vente du club qui sortent dans la presse depuis quelques semaines.

Ce-dernier explique que l’USAP n’est pas à vendre. Extrait:

« L’Usap n’est pas à vendre. Depuis mon accident, le Landerneau perpignanais laisse entendre que je vais renoncer ou que je cherche un nouvel investisseur pour l’Usap. Je tiens à dire que ces rumeurs m’ont agacé. Tous les deux jours je reçois un texto en ce sens, c’est un peu machiavéliquePour être franc, même si on me proposait un chèque fantastique, je ne le prendrais pas, car je ne suis pas venu à l’Usap pour ça. Je suis d’ailleurs à jeun d’avoir reçu le moindre contact pour un rachat ou une prise de participation. Les difficultés financières sont derrière nous. L’argent que j’ai injecté a permis de sauver le club. Depuis mon arrivée, j’ai déboursé 7 millions d’euros : 4 M€ pour l’Usap et 3 M€ pour ses filiales déficitaires. Pour clôturer l’exercice en cours, il nous manque 700 000 euros de recettes. C’est le lot des clubs du haut de tableau de la Pro D2 qui, en moyenne, perdent chaque année 1 M€ Il faut assumer ce déficit structurel. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *