Laporte : « Je ne combats pas un homme, mais un système »

Le manager du Rugby Club Toulonnais s’est exprimé avant le match du RCT, Bernard Laporte est revenu sur son emploi du temps extrêmement chargé, cette saison.

Il explique avoir énormément de chance, mais rappelle combien il est très fatigant d’enchaîner autant.

« J’ai une chance énorme : je dors dans les taxis et les avions. L’avion n’a pas décollé que je dors déjà. Sinon, ça aurait été compliqué. Pendant la Coupe du monde, après les matches à la télé, je prenais un taxi pour aller faire la radio, puis rentrer à l’hôtel. Pendant six semaines, c’est vrai que ç’a été fatiguant. On me dit parfois : “Fais gaffe !” Mais je suis comme ça, j’aime ça. Tous les mardis soir, je suis en campagne, dans la France entière. Ça demande beaucoup d’organisation et le fait d’avoir des enfants grands me facilite la vie. »

En parlant de sa candidature à la présidence de la Fédération Français de Rugby, Bernard Laporte affirme vouloir combattre un système et non pas un homme.

« Je ne combats pas un homme, mais un système. Je ne suis pas d’accord avec ce qui se passe, c’est antidémocratique. J’ai plein d’exemples, je les donnerai à un autre moment. Je ne veux pas polémiquer maintenant. »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *