L’ancien joueur des Blacks se retrouve déjà en difficulté à Pau

En ce début de saison, la Section Paloise a perdu ses deux premiers matches du Top 14: face à Castres puis à domicile contre le Rugby Club Toulonnais.

Le problème majeur des hommes de Simon Mannix ? La mêlée. Cette-dernière a été pénalisée à 13 reprises déjà, en seulement deux rencontres. Voilà un signe de fébrilité qui peut rapidement cloîtrer les hommes de Carl Hayman dans une impasse.

Interrogé dans les colonnes de L’équipe, l’ancien joueur des Blacks et du Rugby Club Toulonnais, Carl Hayman évoque ce problème récurrent.

« No scrum, no win ! C’est un vrai problème, on ne le cache pasJe ne pensais pas qu’on aurait autant de soucis. On a passé beaucoup de temps avec l’arbitre Jérôme Garcès et on voulait connaître son sentiment par rapport à la règle, savoir ce que les arbitres attendent exactement Souvent, les joueurs pensent que c’est la faute de l’adversaire. C’était bien que Jérôme Garcès et les joueurs voient les images ensemble. Une mêlée, c’est compliqué, ça bouge… Ce que les arbitres regardent, c’est la liaison du pilier gauche, et la position de son coude. Si le coude est bas et que la mêlée s’écroule, neuf fois sur dix, les arbitres penseront que le gaucher est pénalisable. Si le droitier adverse lâche la liaison, les arbitres peuvent penser que le gaucher est allé au sol volontairement. Contre Toulon, certaines mêlées sont allées au sol alors que notre gauche était lié. Ce n’est pas si simple… On a les moyens d’être bons. Mais, quand on est pris quatre ou cinq fois parce qu’on est mal liés, ce n’est pas un problème de cinq de devant. En deuxième et en troisième ligne, on a les outils qu’il faut, la force qu’il faut. Seulement, il faut être assez intelligents sur le terrain pour adapter tout de suite les réglages nécessaires en première ligne quand on a des problèmes. »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *