L’an prochain, le Stade Toulousain ressemblera à ça …

Le Stade Toulousain est dans le dur ces dernières saisons en TOP 14 et peine à retrouver le niveau qu’on lui a tant connu par le passé…

 

Demi-finaliste du dernier Top 14, éliminé en phase de poule de Champions Cup, le Stade toulousain peine à retrouver le chemin des titres. Souvent handicapé en première-ligne ces dernières saisons, Toulouse a essayé tant bien que mal de combler ses manques. Alors que l’on s’attendait à un recrutement plus consistant du côté du quadruple champion d’Europe, il n’en est rien pour l’instant.Toulouse n’a pas fait de bruit et son recrutement non-plus. Il est très sobre… Devant, il fallait du renfort. Le pilier sud-africain de l’Aviron Bayonnais, Gert Muller, a donc signé un contrat d’un an en faveur du Stade Toulousain. Ce pilier droit âgé de 29 ans (1,86 m, 110 kg) avait précédemment porté les couleurs de la franchise sud-africaine des Lions. Cette saison, Muller a pris part à 22 rencontres de Top 14 dont 17 comme titulaire. Devant toujours, on peut dire que le départ de Yannick Nyanga pour le Racing-Métro n’a pas encore été remplacé… Avec une attaque parfois un peu faible cette saison, les dirigeants toulousains ont décidé de recruter dans le Pacifique. La star fidjienne du rugby à VII Semi Kunatani (Qui peut jouer ailier ou centre) a signé au Stade. Il devait arriver avec le centreJoseva Rauga (19 ans), qui intégrerait le centre de formation. Pour donner plus de maîtrise à sa charnière, Toulouse a décidé de recruter un joueur d’expérience, un joueur fiable et Français. David Mélé, l’ancien demi de mêlée de l’Usapquitte ainsi les Leicester Tigers pour retrouver le Top 14. C’est une recrue de choix, un joueur qui connait le haut-niveau et la coupe d’Europe. Le club haut-garonnais songe toujours à l’international anglais Manu Tuilagi, le centre de Leicester. Un pilier droit et un troisième-ligne sont également désirés mais les finances du Stade toulousain le permettront-elles ? Finalement, les plus gros recrutement sont dans le staff avec les arrivées de Fabien Pelous, d’Ugo Mola et de Pierre-Henry Broncan. Avec les nombreux internationaux retenus pendant la coupe du monde, le recrutement de Toulouse semble quand même très léger. Pour le moment.

Rugby Transferts

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *