L’Afrique du Sud pointé du doigt pour racisme ?

Voila une affaire qui va faire parler d’elle… L’Afrique du Sud pourrait renoncer à l’organisation de la coupe du monde 2023… En cause un manque de joueur non-blanc dans l’équipe.

C’est le ministre des sports du pays, Fikile Mbalula qui a menacé ce lundi d’annuler la candidature de la SARU à l’organisation de la coupe du monde 2023, suite à un manque de joueurs de couleur dans l’équipe. Le ministre Africain s’est exprimé sur le sujet :

« J’ai décidé de révoquer, avec effet immédiat, le privilège pour les fédérations sud-africaines d’athlétisme, de cricket, de netball et de rugby d’organiser et d’être candidates à l’organisation de tournois internationaux car elles n’ont pas atteint leurs objectifs de mixité . (…)Je réexaminerai cette décision au regard des résultats (…) après la saison 2016-2017 » a-t-il annoncé. Tout comme la France, l’Irlande et l’Italie, l’Afrique du Sud a fait acte de candidature à l’organisation de la coupe du monde 2023. Jurie Roux, le patron de la Fédération sud-africaine de rugby, a indiqué qu’il ferait tout pour se conformer aux directives données par son ministre.

Pour lutter contre le racisme, la SARU s’était engagée à sélectionner au mois 7 joueurs non blancs parmi les 31 appelés pour le mondial 2015. Au moins 5 d’entre-eux devaient être titulaires. Cependant, Heyneke Meyer, l’ancien sélectionneur n’a pas respecté ce côté puisqu’il a aligné à plusieurs reprises, 12 sur 15 joueurs blancs à plusieurs reprises. Le nouveau sélectionneur Sudaf est l’ancien demi de mêlée, Allister Coetzee. Issu de la minorité métisse, il a pour objectif d’avoir 50% de son effectif de couleur en 2019.

 

Photo : Denis Farrell / AP / SIPA

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *