La violente sortie médiatique de Raphaël Ibanez !

Interrogé à l’issue de la victoire de son équipe face à l’Aviron Bayonnais, le manager de Bordeaux-Bègles, Raphaël Ibanez n’a pas hésité à s’en prendre violemment à quelques-uns de ses anciens joueurs.

Sofiane Guitoune ne sait pas plaquer

« Sofiane, il n’a pas compris pourquoi le manager (Raphaël Ibañez) ne lui parlait pas. Mais quand au bout de trois ou quatre matches, je lui explique que je veux des gars qui plaquent, c’est bien expliquer les choses, quand même. Ça me parait assez clair. »

Le Bourhis aussi dans le viseur

« Felix Le Bourhis qui explique qu’il n’a pas eu d’explication de ma part. Question d’honnêteté mise en jeu. Quand je lui explique face-à-face que je n’en  peux plus de lui parce que je ne sais pas le manager, je ne voulais pas froisser son grand talent. Mais quand il ne joue pas, il trouve que ce n’est pas juste parce que les autres ne sont pas bons. Lonca, Dubié, n’auraient jamais dû jouer, parce qu’ils n’étaient pas assez bon et que lui, son talent ne pouvait pas s’exprimer. Comme voulez-vous faire ? »

Une dernière mise au point sur le cas Etcheto

« Quant au manager de Bayonne, Vincent, que par ailleurs j’aime beaucoup, profondément, pour notre fonctionnement ensemble… Vincent, il a la spontanéité, de la faconde, beaucoup plus que moi. Forcément, c’est un bon client auprès de vous. C’est clair. Mais il ne faut pas trop me chercher sur ce sujet-là avec lui. Parce que je me connais, et au bout d’un moment, on n’est plus dans la répartie, dans le petit jeu des petites phrases, on est sur le côté physique et là, ça devient physique, me concernant. Donc, il ne faut pas trop me chercher… »

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *