La transformation Toulousaine devait-elle être retapée ? Voici la réponse !

Ce samedi après-midi, le demi-de-mêlée Briviste Jean-Baptiste Péjoine a sauvé son équipe de la défaite en contrant la transformation, face aux perches, du Toulousain Sébastien Bézy.

Vous avez vivement réagi sur les réseaux sociaux en estimant que la transformation aurait du être retapée car Jean-Baptiste Péjoine n’était pas derrière sa ligne d’embut.

En effet, au moment où Sébastien Bézy s’élance pour taper la transformation, le Briviste avait un pied devant sa ligne d’embut. Légal ou pas ?

Voyons ce que dit la règle:

« Tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se replier en arrière de leur ligne de but et ne doivent pas la franchir avant que le botteur commence sa course ou amorce son coup de pied. Quand le botteur commence sa course ou amorce son coup de pied, les joueurs de l’équipe adverse peuvent charger ou sauter pour essayer d’empêcher la réussite du but, mais ne doivent pas porter ou soulever un ou plusieurs coéquipiers. »

C’est donc clair: l’arbitre de la rencontre, Monsieur Pascal Gaüzère aurait dû faire retaper la transformation.

Vous pouvez revisionner la vidéo en cliquant ici.

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *