Galthié : « on appelle ça des tricheurs »

Fabien Galthié, sans poste depuis son limogeage de Montpellier, s’est confié concernant sa candidature au poste de sélectionneur du XV de France.

Il a fait les gros titres de la presse spécialisée, lors du mois de mai dernier. Fabien Galthié, ancien capitaine du XV de France, était l’un des favoris pour reprendre les rênes de la sélection, après la Coupe du monde et le départ annoncé de Philippe Saint-André. Mais finalement on en a décidé autrement dans les hautes sphères de la FFR. C’est en effet Guy Novès, inoxydable manager du Stade Toulousain, qui a été choisi pour prendre la tête de l’Équipe de France.

« JE CROIS QUE JE N’AI PLUS RIEN À PROUVER »

Fabien Galthié respecte cette décision, mais en garde toutefois un goût amer dans la bouche. « Je pense que je n’ai pas fait ce qu’il fallait, tout simplement (il rit). Pour avoir la possibilité d’entraîner l’équipe de France, il faut avoir un certain nombre de cases validées et je n’ai pas toutes les cases validées. A mon grand regret, mais ce n’est pas grave » a expliqué l’ancien international tricolore, au micro de l’Équipe 21. « Cela, ça m’est égal. Mais je fais ce que je peux. Que puis-je répondre à ça ?… 100% de qualification en Top 14, 75% de demi-finales, 50% de finales. Un titre. Je crois que je n’ai plus rien à prouver. […] Quand on a l’ambition d’être champion de France, d’Europe ou du monde, l’exigence n’a pas de limite. Si on limite sa propre exigence, ce n’est pas la peine d’essayer. Ou alors, on appelle ça des tricheurs. Pour moi, il faut tout donner. Même aller au-delà de la limite… ».

Le 10 sport.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *